Toujours avec style!

Sans titre

Le style de Lewis Hamilton à la ville est assez spécial. Tout le monde (à part la concurrence) préfère celui qui le caractérise en piste, baptisé “HAMmertime” par Mercedes. Lorsque le double champion du monde en titre active ce bouton, même son coéquipier doit s’avouer vaincu. Williams complète le top 3 mais ce sont Sebastian Vettel, Carlos Sainz Jr et Felipe Nasr qui font sensation. Revenons sur cette première séance d’essais qualificatifs de la saison…

Conditions climatiques: nuageux, T. air: 20-24°C ; T. piste: 28-37°C ; taux d’humidité: 23-66% et vitesse du vent: 3m.s (sud-est)

Lewis Hamilton était le plus fort dans les trois sessions (Q1: P1 en 1’28’’586, Q2: P1 en 1’26’’874 et pole en 1’26’’327. Le futur du GP d’Allemagne s’assombrit encore un peu plus. Bernie Ecclestone l’a annoncé dans les colonnes du journal britannique « The Independant ». Il n’y a aucun accord pour cette année et il ne sera pas remplacer en cas d’annulation. Le grand argentier de la F1 ne les aidera pas. Pas d’argent, pas de course! Les Teutons ne sont décidément pas à la fête aujourd’hui. Nico Rosberg, second (+0’’594s), n’a pas pu tenir le rythme dicté par le roi. Un problème mécanique l’a un peu handicapé en Q2 et la Super-Pole était assez frustrante. Sa première tentative a été avortée (sortie de piste juste avant l’entrée des stands) et sa performance dans le secteur 1 était très moyenne lors de la suivante. Felipe Massa, excellent troisième (+1’’391s), remporte de justesse le duel face à Ferrari. Williams reste la seconde force du plateau. Niki Lauda n’a pas manqué de féliciter Sebastian Vettel pour sa très belle quatrième place; ce à quoi celui qui visera le podium demain lui a répondu: « pas parfait mais bien ». Le Petit Prince est très heureux en rouge mais il n’en oublie pas pour autant son ancienne famille. Il leur a rendu visite avec son physio Antti Kontsas. http://twitter.com/redbullf1spy/status/576684343608901632 Kimi Räikkönen, cinquième, a perdu son pari: il n’apparaît pas dans le top 4. Valtteri Bottas a fait une petite erreur dans le dernier virage qui l’a envoyé à la sixième place puis à l’hôpital pour des douleurs dans le dos. Le pilote de Nastola est rentré ensuite à l’hôtel pour se reposer. Son team lui fera passer un examen demain matin pour savoir s’il peut ou non participer à la course. Daniel Ricciardo, avec le septième temps, sauve l’honneur à la maison sous le regard de sa petite-amie, Jemma Boskovich (http://sutton-images.com/previews/dcd1514ma1175.jpg) et de son compatriote et prédécesseur chez Red Bull, Mark Webber. Carlos Sainz Jr s’est qualifié huitième. Le jeune espagnol est impressionnant depuis le début du week-end. Lotus a réservé la cinquième ligne sur la grille de départ (avantage pour Romain Grosjean). Felipe Nasr, onzième, est l’autre révélation de l’après-midi. La Q3 lui a échappé de peu mais ce que le paddock retiendra surtout ce qu’il a dominé son partenaire, pourtant plus expérimenté que lui (5 places de mieux que Marcus Ericsson). Max Verstappen est un décevant douzième. Daniil Kvyat occupe le treizième rang (problèmes de boîte à vitesses). Sans surprise, Sahara Force India souffre (14ème et 15ème : avantage pour Nico Hülkenberg). Les prévisions de Jenson Button se sont avérées exactes. McLaren ferme la marche (avantage pour Mr Moustache).

(source photo: instagram.com/lewishamilton)

 

 

Advertisements
%d bloggers like this: