Un petit rocher pour un grand succès!

popupimgwatermark

Le Grand Prix de Monaco est apparu en 1950. Juan-Manuel Fangio (Alfa Roméo) fut le premier à inscrire son nom au palmarès de ce très prestigieux rendez-vous (pole et victoire). Ce circuit urbain est très court (3,340 Km) et se compose de 8 virages à gauche et 11 à droite. La course compte 78 tours et le vainqueur se voit offrir un joli trophée par la famille princière mais surtout son ticket pour la postérité. Les deux dernières éditions ont été dominées par Nico Rosberg (résultats 2014: pole en 1’15’’989 et victoire). En 2014, c’est un Lewis Hamilton plutôt boudeur et un Daniel Ricciardo toujours aussi souriant qui complétaient le podium. En performance pure, Valtteri Bottas (292 Km/h en qualification) et Lewis Hamilton (290 Km/h en course) étaient en tête. Mais le rocher reste imprégné de la marque de McLaren (11 poles et 15 victoires), Ayrton Senna (5 poles et 6 victoires), Sebastian Vettel (record absolu pour la pole: 1’13’’556, Red Bull – 2011), Michael Schumacher (record absolu du meilleur tour en course: 1’14’’439, Ferrari – 2004) et Olivier Panis (meilleure remontée en course: victoire malgré une modeste 14ème place sur la grille, Ligier – 1996).

Programme: Jeudi, la première séance d’essais libres débutera à 10h (1h30) puis suivra un second entraînement de 90 minutes à 14h. Vendredi soir, il y aura le traditionnel Amber Lounge Fashion Show au Méridien. Samedi, les pilotes auront une toute dernière heure pour peaufiner leurs réglages à 11h avant de disputer les qualifications à 14h. Dimanche, le départ de la course sera donné à 14h.

(source photo: newscom.com)

Advertisements
%d bloggers like this: