Au bonheur de Notre-Dame!

0649537

Certains grands prix comme le Canada sont toujours très excitants car imprévisibles et ponctués d’incroyables rebondissements.

En ce début du mois de juin, l’Île-Notre-Dame accueille la septième manche de la saison sur le très piégeur circuit Gilles Villeneuve (4,361Km, 70 tours, 6 virages à gauche et 8 à droite, pneus tendres et super-tendres, les rénovations et les deux zones de DRS=http://www.motorsport-total.com/f1/splitter/2015/06/kanada-grand-prix-sicherheitsbegrenzungen-erneuert-15060215.html, 4ème commissaire de course=Alan Jones, conférences de presse officielles=http://www.motorsport-total.com/f1/splitter/2015/05/zeitplan-fia-pressekonferenzen-in-kanada-15052907.html). Les francophones dont le héros local avaient brillé pour la Première en 1978 (pole pour Jean-Pierre Jarier sur Lotus et victoire pour Gilles Villeneuve sur Ferrari). Michael Schumacher (6 poles et 7 victoires), Lewis Hamilton (3 poles et autant de victoires), Sebastian Vettel (3 poles), Rubens Barrichello (record du tour en course=1’13’’622 avec Ferrari en 2004), Ralf Schumacher (record de la pole=1’12’’275 avec Williams en 2004), Jacques Laffite (meilleure remontée en course=10 places de gagnées pour atteindre la victoire), Ferrari (10 victoires), Williams (8 poles) et McLaren (8 poles) sont également dans les bonnes grâces du vieux tracé québécois.

L’année dernière, Daniel Ricciardo (Red Bull) s’est offert sa première victoire avec le Taureau. Le poleman Nico Rosberg (Mercedes – pole en 1’14’’874) et Sebastian Vettel (Red Bull) complétaient le podium. http://images.adrivo.com/images/950/q_80/sw_adrivo/se_sutton/0592672.jpg Question performance, l’avantage était sud-américain avec Sergio Perez (Sahara Force India – meilleure vitesse de pointe en qualification en 337,7 Km/h) et Felipe Massa (Williams – meilleure vitesse de pointe en 347,1 Km/h et record du tour en 1’18’’504). Quant à Lewis Hamilton, il avait été contraint à l’abandon à cause d’une surchauffe des freins mais l’« HAMmertime » commencera dès demain. Mercedes, qui aura un moteur neuf, devra soutenir au mieux le double champion du monde en titre pour se racheter de l’épisode monégasque. Ferrari et Honda ont utilisé quelques jetons leur permettant de faire d’importants développements sur leur PU 2015 contrairement aux deux autres motoristes du plateau. http://adamcooperf1.com/2015/06/01/ferrari-and-honda-use-first-engine-upgrade-tokens/ ; http://twitter.com/Gianlu_DAle/status/605339120039284736 ; http://www.speedweek.com/formel1/news/76221/Blufft-Ferrari-30-PS-mehr-fuer-Vettel-und-Raeikkoenen.htmlhttp://fr.motorsport.com/f1/news/honda-confirme-une-evolution-de-performance-pour-montreal/ Williams et Lotus seront plus en forme sur le continent nord-américain. Red Bull sait qu’il faut être opportuniste ici. En 2014, le Taureau l’a été pour se consoler de l’expérience 2011. Sebastian Vettel s’était fait chiper la victoire par Jenson Button. Du côté de Toro Rosso, Max Verstappen ne souffre plus du dos après son gros crash en principauté. Le jeune néerlandais se sent prêt pour sa course d’attaque dimanche (P+5 sur la grille pour avoir causé l’accident avec Romain Grosjean à MC). Néanmoins, le jeune néerlandais devra quand-même passer la visite médicale aujourd’hui. Sahara Force India veut surfer sur la vague du HYPE comme son ambassadeur Checo. http://twitter.com/ForceIndiaF1/status/605836737055555584 Sauber et McLaren espèrent un week-end sans problème. Que dire de Manor?

Rappelons qu’il y aura tout au long du week-end de GP des animations dans le vieux quartier de Montréal. http://www.grandprixevents.com/f1-races/canada/entertainment-montreal

Voici le programme (-6h à Montréal): vendredi=EL1 (16h – 17h30) et EL2 (20h – 21h30) ; samedi=EL3 (16h) et Q (19h) et dimanche=C (20h)

(source photo: motorsport-magazin.com)

Advertisements
%d bloggers like this: