Carton plein pour Lew Beauty!

Lewis Hamilton fait un hold-up ce week-end et espère bien ajouter à son butin une victoire et le record du tour en course demain. Le double champion du monde en titre vient de s’emparer de la 49ème pole de sa carrière (la 11ème de la saison, la 7ème consécutive et la 4ème à Monza). Les Ferrari complètent le trio de tête tandis que les Nicos et le Taureau font grise mine. Revenons sur ces essais qualificatifs à Monza…

Conditions climatiques: ciel bleu, T. air: 22-23°C ; T. piste: 34-36°C ; taux d’humidité: 49-53% et vitesse du vent: 1,5 m.s (nord)

Lewis Hamilton était en tête dans les trois sessions (Q1=1’24’’251 avec les pneus médiums et les meilleurs secteur 2 et S3, Q2=1’23’’383 avec les tendres et les meilleurs S1 et S3 et pole en 1’23’’397 avec les tendres). Le britannique se méfie des Ferrari et redoute un remake de Budapest demain au départ. Kimi Räikkönen s’invite en première ligne sous les acclamations des Tifosi (+0’’234s). Sebastian Vettel, qui a une grande histoire avec Monza (http://www.express.de/motorsport/nach-geburt-von-tochter-matilda-sebastian-vettel-will-mit-seinem-ersten-sieg-in-rot-den-grundstein-fuer-ein-neues-wm-wunder-legen,4595266,31726628.html), se classe troisième (+0’’288s, meilleur partiel dans le S2 en Q2). Suite à quelques petits soucis mécaniques aux EL3 (cause: http://twitter.com/MercedesAMGF1/status/640438186200723456), Mercedes a préféré ré-installer le moteur de Spa sur la voiture de Nico Rosberg pour les qualifications (il est moins puissant que le nouveau moteur). Le dauphin 2014, quatrième (+0’’306s), a fait de son mieux pour palier à ce désavantage. Felipe Massa occupe le cinquième rang (+0’’543s). Sa famille a regardé les essais dans l’hospitalité Williams. Valtteri Bottas est sixième (+0’’730s). Sergio Perez, septième (+1’’229s), était le plus rapide du plateau en Q1 et en Q2 (354,4 km/h et 354,7 km/h, meilleur partiel dans le S1 en Q1). Romain Grosjean apparaît en huitième position. Nico Hülkenberg, neuvième, a dû immobiliser sa monoplace à l’entrée des stands à 14h54 (perte de puissance). Marcus Ericsson, dixième, est la bonne surprise du jour mais le suédois a écopé d’une pénalité pour avoir gêné Hulk en Q1 (P+3 sur la grille et 2 points en moins sur son permis). Pastor Maldonado échoue aux portes du top 10 (11ème). Felipe Nasr, douzième, est suivi de trois taureaux totalisant P+120 sur la grille (Carlos Sainz P+35, Daniil Kvyat P+35 et Daniel Ricciardo P+50). Dani-tout-sourire n’a pas participé à la Q2. On retrouve Jenson Button à la seizième place (P+5). Fernando Alonso est crédité du dix-septième temps (P+10). Will Stevens est dix-huitième. Roberto Merhi est avant-dernier. Max Verstappen n’a pas pu signer le moindre chrono. Son capot moteur s’est détaché au niveau de Curva Grande en toute fin de Q1 car ses mécaniciens l’ont laissé partir sans avoir fini de visser tous les écrous pensant que cela tiendrait quand-même. Le jeune néerlandais a hérité d’un DT pour cette sortie dangereuse et il avait déjà P+30.

(source photo: instagram.com/lewishamilton)

Advertisements
%d bloggers like this: