Red Bull, reine de la nuit!

Red Bull et Ferrari seront à surveiller de près ce week-end. Elles sont très compétitives sur un tour mais aussi sur les longs relais. Mercedes n’a pas encore montré ce dont elle était capable. Pirelli estime l’écart de performance entre les pneus tendres et les super-tendres d’environ 1’5s (sans doute 2 arrêts en course). Revenons sur ces EL2 à Singapour…

Conditions climatiques: nuit, T. air: 28°C ; T. piste: 32-33°C ; taux d’humidité: 81-84% et vitesse du vent: 1m.s (nord-ouest)

Daniil Kvyat a déclenché la barre de chronométrage à 21h34 (1’49’’307 – pneus tendres) avant de s’adjuger définitivement la P1 à 22h17 (1’46’’142 – pneus super-tendres). Kimi Räikkönen, second (+0’’039s), ne se risque à aucun pronostique pour le moment. C’est un vendredi classique pour le Cheval Cabré. Daniel Ricciardo est à un souffle du Finlandais Volant d’Espoo (+0”075s). Des rumeurs circulent dans le paddock au sujet de certains rapprochements entre Red Bull, Audi et Volkswagen. Eddie Jordan parle même d’un possible rachat de l’écurie autrichienne par VW. Dr Dieter Mateschitz tient à ce que Ferrari leur fournisse un moteur compétitif et non une version B. Si les Rouges ne peuvent honorer cette exigence, ils quitteront la F1. Lewis Hamilton, qui n’aime pas les modifications apportées au circuit, occupe le quatrième rang (+0’’337s). Les Flèches d’Argent ont raté leur simulation qualifs (pneus super-tendres). Sebastian Vettel, cinquième (+0’’345s), a signé le meilleur temps en configuration course (1’50’’3) devant Daniil (1’50’’7), Daniel (1’50’’9) et Lewis (1’51’’2). En moyenne, le pilote Ferrari était en 1’51”3 sur les longs relais (pneus super-tendres) contre 1’51” pour le double champion du monde en titre. Sergio Perez se classe sixième (+0’’517s). Nico Rosberg, septième (+0’’639s ; P1 pour la vitesse de pointe=303,8km/h), a opté pour la mauvaise solution en changeant ses réglages entre les EL. Fernando Alonso hisse sa MP4-30 en huitième position (+0’’817s). Nico Hülkenberg, neuvième, accuse un retard de plus d’une seconde sur le leader (+1’’152s). Max Verstappen, qui n’est pas satisfait de l’équilibre de la voiture avec les super-tendres, ferme la marche du top 10. Felipe Massa, onzième, est suivi des Sauber (avantage pour Felipe Nasr). Williams était plus à l’aise sur la préparation de course que sur un tour. Quant à Sauber, ils doivent améliorer les réglages pour tirer le maximum des nouveautés aéro. Jenson Button apparaît à la quatorzième place. Carlos Sainz Jr, quinzième, a eu une séance plutôt difficile (crevaison à l’arrière gauche après un contact avec le mur au virage 5 à 21h52 et perte de puissance à 22h30). Valtteri Bottas, dix-septième, est entouré des hommes d’Enstone. Renault finalise les derniers détails financiers avec Bernie Ecclestone concernant le rachat de Lotus. Le deal est prévu pour la semaine prochaine. Les mécaniciens d’Alexander Rossi ont réparé sa voiture jusqu’à 22h40 (19ème, 9 tours). Le jeune américain s’en veut pour sa faute des EL1. Will Stevens, bon dernier, est sorti de la piste à 21h36 (drapeau rouge jusqu’à 21h40). Il a bouclé 3 tours (moyenne=28 et max=35 pour Sebastian et Hulk). Notons que le groupe stratégie F1 s’est mis d’accord sur plusieurs points (réduire le prix des moteurs pour les écuries clientes ainsi que celui des boîtes de vitesses, accorder 4 sessions de 2 jours d’essais privés à Pirelli pour préparer 2016 et 2017 et ils ont voté contre l’idée de bannir l’utilisation de la soufflerie) qui devront être approuvées par la FIA lors de sa réunion du 30 septembre.

(source photo: sutton-images.com)

Advertisements
%d bloggers like this: