A une victoire du titre!

Lewis Hamilton s’impose devant Sebastian Vettel. Trois pilotes se sont disputés la dernière place du podium. Qui a bu du champagne avec les champions? Réponse dans le résumé ci-dessous…

Conditions climatiques: ciel bleu, T. air: 18°C ; T. piste: 25-27°C ; taux d’humidité: 44-49% et vitesse du vent: 1,5 m.s (nord)

Lewis Hamilton remporte la 42ème victoire de sa carrière et profite de l’abandon de son coéquipier (pédale d’accélérateur cassée – tour 7) pour accroître son avance au championnat. Le britannique avait une stratégie à un seul arrêt comme le prévoyait Pirelli, qui a prolongé son contrat en F1 pour trois saisons supplémentaires (il a chaussé les pneus tendres au tour 32). Sebastian Vettel, auteur du meilleur tour (1’40”071 – tour 51), termine à la seconde place (+5”953s) grâce à un pit-stop éclair au tour 30 (2.2s contre 3,1s pour Lewis et 3,4s pour Valtteri Bottas). Le Sauveur de Maranello grimpe au WDC (2nd avec 7pts d’avance sur Nico 3ème). Après un superbe dépassement sur Sergio Perez au tour 52, Valtteri Bottas allait enfin récupérer son ticket pour le podium mais Kimi Räikkönen l’a accroché au virage 4 au tour 53. Le pilote Williams n’a pu rallier l’arrivée à l’inverse de son compatriote qui est sous la menace d’une pénalité (5ème – voiture endommagée). Furieux, Valtteri a lancé dans sa radio: “What the fuck did he do?” (traduction: “Putain, qu’est-ce qu’il a foutu?”). Checo monte donc sur la troisième marche, très heureux de cette belle performance. Felipe Massa se classe quatrième. Daniil Kvyat apparaît en sixième position devant son public. Felipe Nasr est un brillant septième. Pastor Maldonado est huitième. Les McLaren boys inscrivent trois points (avantage pour Jenson Button). Pour son 250ème GP en F1, Fernando Alonso nous a offert une autre petite pépite à la radio. Son ingénieur de course lui indiquait que leur objectif était de passer Felipe Massa (10ème à ce moment-là et presque 2s plus rapide que Fernando 11ème) et l’espagnol lui a rétorqué: “J’adore ton sens de l’humour.”  Max Verstappen échoue aux portes du top 10. Il n’a pas eu beaucoup de chance aujourd’hui (crevaison au pneu arrière gauche – dommage collatéral de l’accrochage du départ). Les Manor ferment la marche.

Voici la liste des abandons: Nico Hülkenberg (il a perdu le contrôle de sa monoplace au virage 2 au départ et a accroché Marcus Ericsson. Il y a eu un SC jusqu’à la fin du tour 3), Marcus Ericsson, Nico Rosberg, Romain Grosjean (sortie de piste au tour 12. Il y a eu un autre SC jusqu’à la fin du tour 16), Carlos Sainz Jr (sortie de piste au tour 47 à cause de problèmes de freins ; p.s.: il a écopé de 5s de pénalité pour avoir mordu la ligne blanche dans les stands), Daniel Ricciardo (problèmes de suspensions – tour 49) et Valtteri Bottas.

Au championnathttp://www.motorsport-total.com/f1/wmstand.html

Ce Grand Prix n’a pas manqué d’animation ni de coups de théâtre. L’ogre de Tewin est tout proche d’un troisième sacre. Quel allemand sera son dauphin cette année: Nico ou Sebastian? Ferrari retarde le second avènement de Mercedes. Prochain rendez-vous dans quinze jours au Texas où l’étoile pourrait faire une razzia (titre constructeurs et titre pilotes si Lewis gagne la course).

(source photo: newscom.com)

Advertisements
%d bloggers like this: