C’est pas l’éclate!

Le top 3 se compose des Flèches d’Argent et de la Ferrari de Sebastian Vettel. La matinée a été marquée par trois crevaisons qui restent, pour l’instant, inexpliquées. Williams, Renault et Pirelli mènent l’enquête. Retour sur ces EL1 à Shanghai…

Conditions climatiques: ensoleillé, T. air: 21-25°C ; T. piste: 32-43°C ; taux d’humidité: 23% et vitesse du vent: 1,4 m.s (sud-est)

Nico Rosberg termine la séance en tête (1’38”037 – temps signé à 11h26 avec les pneus tendres ; +0”996s plus rapide que la P1 de Lewis Hamilton aux EL1 en 2015) mais avec un problème mécanique. http://twitter.com/MercedesAMGF1/status/720840779782959104http://twitter.com/MercedesAMGF1/status/720841434794831872 Notons que le leader du championnat a signé le premier temps de référence en 1’52”850 (temps signé à 10h07 avec les pneus médiums). Lewis Hamilton se classe second (+0”146s). Sebastian Vettel est troisième (+0”628s). Daniel Ricciardo occupe le quatrième rang (+1”024s). Kimi Räikkönen est intercalé entre les Red Bull boys. Carlos Sainz Jr est septième. Jenson Button apparaît en huitième position. Nico Hülkenberg et Max Verstappen ferment la marche du top 10. Sergio Perez, onzième, devance Fernando Alonso qui doit passer des tests durant la pause déjeuner pour avoir l’accord définitif de la FIA concernant sa participation au GP de Chine. Valtteri Bottas, treizième (meilleure vitesse de pointe du plateau=335,1 km/h), dispose du nez court testé par son coéquipier à Bahreïn (Felipe Massa a l’ancien modèle cette fois-ci). Romain Grosjean est quatorzième. Haas a apporté un nouvel aileron avant à Shanghai. Marcus Ericsson est installé à la quinzième place. Pascal Wehrlein, dix-septième, est entouré des deux Manor (avantage pour Rio Haryanto). Felipe Nasr, dix-neuvième, a vécu une fin de session difficile (problème technique à 11h24). Kevin Magnussen, Esteban Gutierrez et Felipe Massa ne sont crédités d’aucun chrono. Le premier a été victime d’une crevaison à l’arrière gauche à 10h56 (suspensions arrières cassées, c’est probablement ce qui a causé la crevaison, dégâts sur l’aileron arrière, drapeau rouge jusqu’à 11h22). Le second a été bloqué au stand en raison de soucis électriques sur sa VF-16 (1 seul tour au compteur). Quant au dernier, ses sorties en piste se sont soldées par deux crevaisons à 10h17 (fumée s’échappant de la roue arrière gauche puis crevaison au virage 5 entraînant un gros tête-à-queue au virage 6 http://www.formula1.com/content/fom-website/en/video/2016/4/FP1__Massa_pitched_into_spin_after_tyre_issue.html, dégâts sur le fond plat, drapeau rouge de 10h25 à 10h32) et à 10h55 (fumée suivie d’une crevaison à l’arrière gauche). Pirelli assure que le pneu n’est pas en cause. Felipe pointe du doigt le fond plat qui frotte sur la roue. 

(source photo: twitter.com/williamsracing)

Advertisements
%d bloggers like this: