Occasion manquée pour Iceman!

0744614

La pluie a cessé à 14h19. La piste était sèche lorsque que les qualifications version 2015 ont débuté à 15h. Cette séance a été marquée par deux drapeaux rouges, un transcendé et transcendant Daniel Ricciardo, les regrets de Ferrari, la bourde de Force India et la présence de Mercedes aux deux extrémités du tableau. Voici le résumé:

Conditions climatiques: couvert, T. air: 22°C ; T. piste: 24°C ; taux d’humidité: 77-80% et vitesse du vent: 2,5-3,3 m.s (ouest)

Nico Rosberg s’empare de la pole (1’35”402 – pneus super-tendres). Daniel Ricciardo a ébloui son équipe en hissant sa RB12 en première ligne. Notons que Red Bull prévoit de tester son concept de halo à Sotchi dans quinze jours. http://www.autosport.com/news/report.php/id/123788/red-bull-could-trial-canopy-at-sochi Kimi Räikkönen, troisième, était l’homme fort de cette séance (P1 en Q2=1’36”118 – pneus super-tendres et pole provisoire lors de son 1er run en Q3=1’35”972 – pneus super-tendres) mais apparaît au final comme l’un des grands perdants du jour. Quelques imprécisions dans son second relais l’ont privé de la pole et ont fait les affaires à la fois de Mercedes et du Taureau. C’est dommage et très frustrant de manquer une telle occasion mais tout peut se passer en course! Objectif: départ tonitruant. Sebastian Vettel, qui était au pouvoir en Q1 (1’37”001 – pneus super-tendres), s’est complètement raté lors de son unique tentative en Q3. Il devra donc se satisfaire de la quatrième place mais reste très confiant pour la suite du week-end. La stratégie choisie par Ferrari va payer selon lui. Valtteri Bottas se classe cinquième. Daniil Kvyat occupe le sixième rang devant Sergio Perez. Carlos Sainz Jr est huitième. Max Verstappen a signé le neuvième chrono de l’après-midi. Nico Hülkenberg, dixième, n’a pas pu participer à la Q3. A 16h01, le pilote Force India a perdu sa roue avant gauche dans son tour de sortie (roue mal fixée – halte juste avant le virage 11 – drapeau rouge marquant la fin prématurée de la Q2). L’allemand a écopé d’une pénalité sur la grille (P+3 pour sortie dangereuse). Felipe Massa est l’une des victimes collatérales du drapeau rouge en Q2 (11ème). Il ne restait pas assez de temps pour que la session reprenne et qu’il puisse améliorer son résultat. Fernando Alonso, douzième, est suivi de son coéquipier et de Romain Grosjean. Le team de Woking est déçu mais souligne néanmoins les progrès réalisés. Marcus Ericsson est installé en quinzième position. Felipe Nasr est seizième. Esteban Gutierrez, dix-huitième, est intercalé entre les Banana boys (avantage pour Kevin Magnussen). Rio Haryanto est vingtième. Pascal Wehrlein, avant-dernier, est sorti dans la ligne droite principale à 15h03. http://www.formula1.com/content/fom-website/en/video/2016/4/Qualifying__Early_off_for_Wehrlein_prompts_red_flags.html La Q1 a été interrompue jusqu’à 15h25 (la session a repris pour 14min38s). Lewis Hamilton ferme la marche sans aucun chrono au compteur (abandon – problème avec le système ERS). Mercedes va lui changer son PU. Cette économie de pneus lui sera utile demain. http://twitter.com/adamcooperF1/status/721320121269100544 Toto Wolff, qui pense que le triple champion du monde en titre va livrer un GP spectaculaire dimanche, a tenu à saluer son bon comportement. http://www.motorsport.com/f1/news/hamilton-s-personal-development-mind-blowing-wolff-687670/ 

Pirelli parie sur trois arrêts en course.

  • 1er cas de figure: le pilote prend le départ en super-tendres et chausse les tendres pour les autres relais (tours 11, 26 et 41)
  • 2ème cas de figure: le pilote prend le départ en tendres, fait deux autres relais avec ce même choix de pneus (tours 16 et 31) avant de chausser les super-tendres pour le dernier relais (tour 46)  

(source photo: motorsport-magazin.com)

 

Advertisements
%d bloggers like this: