Course tranquille pour Nico Rosberg! …mais uniquement pour lui!

Nico Rosberg

Nico Rosberg vient de remporter la dix-septième victoire de sa carrière en F1 (la 6ème consécutive et la 2nde à Shanghai). Red Bull s’offre son premier podium de la saison et Ferrari limite les dégâts. Revenons sur ce dimanche après-midi passé à Shanghai…

Conditions climatiques: ensoleillé, T. air: 21°C ; T. piste: 37°C ; taux d’humidité: 37% et vitesse du vent: 4,8 m.s (nord-est)

Daniel Ricciardo s’est emparé des commandes au départ mais Nico Rosberg a repris l’avantage au tour 3. L’allemand n’a plus quitté la P1 de tout le GP (stratégie à deux arrêts: premier relais en tendres contrairement au reste du top 10, pneus tendres au tour 20 et pneus médiums au tour 36). Sergio Marchionne, venu encourager ses troupes à Shanghai, avait sûrement imaginé un tout autre scénario… Le premier tour a été désastreux. Surpris par le fougueux Daniil Kvyat, Sebastian Vettel a accroché son coéquipier au virage 1. Son aileron avant a été endommagé mais il a décidé de rester en piste. Kimi Räikkönen a dû s’arrêter au stand pour faire quelques réparations et a plongé en fond de grille. A l’agitation du drapeau à damier, les Diables Rouges apparaissent en P2 et P5 après un festival de dépassements (stratégie à trois arrêts: Sebastian a fait les deux premiers relais en super-tendres et les deux suivants en tendres – stratégie différente pour Kimi: premier relais en super-tendres, le second et le dernier avec les tendres, le troisième avec les médiums). Le Petit Prince d’Heppenheim a présenté ses plus sincères excuses à Ferrari ainsi qu’à Kimi. Avant de songer au champagne, il s’est expliqué avec Daniil Kvyat (3ème). http://twitter.com/sebvettelnews/status/721611333268074496 La dernière fois que le russe est monté sur le podium, c’était à Budapest en 2015. Daniel Ricciardo, brillant quatrième, a été victime d’une crevaison à l’arrière gauche au tour 3 (le SC est entré en piste du tour 5 avant de regagner les stands à la fin du tour 8). Felipe Massa se classe sixième. Lewis Hamilton occupe le septième rang (15 places de gagnées en course – meilleure vitesse de pointe du plateau=270,7 km/h). Le triple champion du monde en titre a eu un week-end difficile (problème avec le système ERS en Q1, collision avec une Sauber au départ et aileron avant cassé, 5 arrêts au stand) et espère renouer avec la victoire dès Sotchi. Max Verstappen inscrit les points de la huitième place. Carlos Sainz Jr et Valtteri Bottas ferment la marche du top 10. Sergio Perez, onzième, est sous investigation de la FIA pour sortie dangereuse des stands. Le pilote Force India est suivi du duo de Woking (avantage pour Fernando Alonso). Esteban Gutierrez, quatorzième, a enfin mis un terme à la série noire en croisant la ligne d’arrivée pour la première fois de la saison. Nico Hülkenberg, quinzième et auteur du record du tour (1’39”824 – temps signé au tour 48 avec les pneus super-tendres), a reçu 5s de pénalité (vitesse trop lente dans les stands). Marcus Ericsson est seizième. Kevin Magnussen, dix-septième, devance Pascal Wehrlein et Romain Grosjean. Felipe Nasr est vingtième. Rio Haryanto et Jolyon Palmer tiennent la lanterne rouge.

Au championnat: http://www.motorsport-total.com/f1/wmstand.html

Ce GP a été très intéressant à suivre avec énormément de dépassements en prime. La confiance de Nico Rosberg augmente en même temps que ses succès, bravo à lui pour ce parcours sans faute! Le titre de “Pilote du Jour” se disputera certainement entre les Red Bull boys et Kimi Räikkönen. Prochain rendez-vous dans deux semaines en Russie.

(source photo: newscom.com)

Advertisements
%d bloggers like this: