Une pole qui claque!

Lewis Hamilton s’empare de sa 5ème pole montréalaise. C’est sa 4ème de la saison et la 53ème de sa carrière en F1. Revenons à présent sur cette qualification marquée par deux collisions, un drapeau rouge, l’absence de Kevin Magnussen et les bonnes surprises signées Hulk, Fernando Alonso et Pascal Wehrlein…

Conditions climatiques: couvert, T. air: 15°C ; T. piste: 20-21°C ; taux d’humidité: 73-74% et vitesse du vent: 3 m.s (nord-ouest)

1’12”812: c’est le temps de la pole 2016 (pneus ultra-tendres). Lewis Hamilton était également le plus rapide en Q2 (1’13”076 – pneus ultra-tendres). Nico Rosberg, en tête en Q1 (1’13”714 – pneus ultra-tendres), bloque la première ligne pour Mercedes (+0”062s). Sebastian Vettel est très proche des Flèches d’Argent (P3 – +0”178s). Il s’élancera aux côtés de son coéquipier 2014, Daniel Ricciardo. Max Verstappen se classe cinquième. Kimi Räikkönen, sixième, a opté pour un seul relais en Q3. Prestation décevante de Williams: Valtteri Bottas occupe le septième rang devant Felipe Massa. Nico Hülkenberg est un brillant neuvième. Fernando Alonso peut être fier de sa dixième place. Sergio Perez échoue aux portes du top 10. Jenson Button apparaît en douzième position (une erreur dans le dernier secteur l’a privé d’un possible ticket pour la Q3). Daniil Kvyat, treizième, partira seizième en respect avec sa pénalité de MC. Esteban Gutierrez, quatorzième, est suivi de la seconde Haas et de Carlos Sainz Jr. Le pilote Toro Rosso a tapé le célèbre mur des Champions le long de la ligne droite départ/arrivée à 13h28 (drapeau rouge jusqu’à 13h36 – la Q2 a repris ensuite pour 11min52s). Ses mécaniciens devront changer sa boîte de vitesses (P+5 sur la grille). Jolyon Palmer est dix-septième. Hier, Pascal Wehrlein avait prédit que Manor était en mesure de signer un bon résultat en qualification. Le champion de DTM 2015 avait raison (P18). Marcus Ericsson, dix-neuvième, sera bon dernier sur la grille (P+3 pour avoir causé l’accrochage avec son coéquipier à MC). Felipe Nasr est vingtième. Rio Haryanto, vingt et unième, a perdu l’arrière de sa monoplace à la sortie du virage 1 à 13h17 (crevaison au pneu arrière droit après avoir tapé le mur). Kevin Magnussen n’a pas pu participer aux essais qualificatifs (trop de dégâts sur la voiture après la collision de ce matin). Il prendra le départ depuis la voie des stands (changement de boîte de vitesses et de châssis).

(source photo: instagram.com/lewishamilton)

Advertisements
%d bloggers like this: