Pour la Légende…

getpreview (1)

Sitôt la ligne d’arrivée franchie, Lewis Hamilton a rendu hommage à Muhammad Ali avec cette célèbre citation: “Vole comme un papillon, pique comme l’abeille”. Que s’est-il passé en course? Réponse ci-dessous…

Conditions climatiques: couvert, T. air: 12°C ; T. piste: 21-23°C ; taux d’humidité: 57% et vitesse du vent: 2,5 m.s (sud-est)

Sebastian Vettel s’est emparé du commandement au départ. Le premier virage a été tendu entre les Flèches d’Argent. Lewis Hamilton, qui a raté son envol à cause d’un problème d’embrayage, a fait preuve d’autorité face à son coéquipier pour protéger la seconde position. Nico Rosberg n’a eu d’autre choix que de couper la chicane ; ce qui l’a envoyé en P9.

Ferrari a fait un mauvais choix stratégique comme à Melbourne. Mercedes a donc remporté le match dans les stands. C’est avec un seul arrêt (pneus tendres au tour 24) que le poleman assoit aujourd’hui une 45ème victoire en F1 (la 2nde consécutive cette saison et la 5ème à Montréal). Le britannique n’est plus qu’à neuf points du leadership.

Sebastian Vettel est satisfait des progrès accomplis et du résultat final (P2 ; 2 arrêts=pneus super-tendres au tour 11 et pneus tendres au tour 37). Valtteri Bottas, heureux troisième, n’avait plus goûté au champagne depuis Mexico en 2015. Pour la septième fois de la saison, Williams a été la plus rapide pour les pit-stops (2”11s). Max Verstappen s’est bien rattrapé après ses deux rencontres avec le mur à MC. Le jeune néerlandais a été élu “Pilote du Jour” à Montréal pour avoir tenu en échec Nico Rosberg pour le gain de la quatrième place. http://www.formula1.com/content/fom-website/en/championship/awards/driver-of-the-day.html Le dauphin 2014 et 2015 se classe cinquième avec le record du tour en guise de consolation (1’15”599 – tour 60). Son dimanche a été assez mouvementé: problèmes de freins, crevaison lente (tour 51), blocages de roue, tête-à-queue dans le dernier virage (tour 70). Kimi Räikkönen, sixième, a souffert avec les pneus, les faibles températures et la gestion du carburant. Daniel Ricciardo occupe le septième rang devant Nico Hülkenberg. Vingtième sur la grille, Carlos Sainz Jr remonte dans le top 10 (9ème). Sergio Perez inscrit un point (meilleure vitesse de pointe du plateau=304km/h). Fernando Alonso termine onzième. Daniil Kvyat, douzième, est suivi des deux Haas (avantage pour Esteban Gutierrez) et de Marcus Ericsson. Kevin Magnussen est seizième. Felipe Nasr, avant-dernier, est intercalé entre les Manor boys (avantage pour Pascal Wehrlein).

Trois abandons sont à noter: Jenson Button (moteur cassé – tour 11), Jolyon Palmer (fuite d’eau – tour 17) et Felipe Massa (surchauffe du moteur – tour 37).

Au championnat: http://www.motorsport-total.com/f1/wmstand.html

Le circuit Gilles Villeneuve nous a habitué à plus de spectacle mais dans l’ensemble, c’était plutôt intéressant surtout la saga sur les mouettes: http://streamable.com/q5xd ; http://www.motorsport.com/f1/news/vettel-suicidal-seagulls-were-worst-moment-of-my-race-777317/ Le F1-Circus enchaîne à présent sur le GP d’Europe (17-19 juin). Bakou est un tout nouveau tracé urbain de 6,006 km (les F1 tourneront dans le sens inverse des aiguilles d’une montre ici et boucleront 51 tours en course).

(source photo: http://www.jamesmoy.com)

Advertisements
%d bloggers like this: