Petit avantage pour Nico Rosberg!

Les EL2 ont été perturbés par la pluie (trente minutes de perdues). Les équipes manquent de données sur les longs relais. Dans l’ensemble, le reste du séjour s’annonce plutôt humide. Le moteur Mercedes monopolise les trois premières places cet après-midi. Voici le résumé: 

Conditions climatiques: nuageux, grosse averse à 14h08 puis ensoleillé, T. air: 17-25°C ; T. piste: 30-44°C ; taux d’humidité: 48-85% et vitesse du vent: 2,5 m.s (sud-ouest)

Pneus utilisés aux EL2=pneus tendres, super-tendres, ultra-tendres et intermédiaires (super-tendres, ultra-tendres et inters pour Nico Rosberg, Force India, Ferrari, Daniel Ricciardo, Carlos Sainz Jr, Valtteri Bottas, Fernando Alonso, Jolyon Palmer, Manor, Marcus Ericsson, Romain Grosjean, tendres, inters et ultra-tendres pour Lewis Hamilton, Jenson Button, Felipe Massa, Kevin Magnussen, Esteban Gutierrez, Felipe Nasr, inters et ultra-tendres pour Max Verstappen, tendres, inters et super-tendres pour Daniil Kvyat)

Nico Rosberg conserve le pouvoir en 1’07”967. Mercedes a trouvé les bons réglages pour l’équilibre de la voiture, la performance est en rendez-vous (le contraire aurait été étonnant), la piste est fun mais ils ont quelques soucis de graining sur le sec (enfin comme le reste du plateau). Pirelli prédit des 1’06 en qualification avec les pneus ultra-tendres si la météo se veut aussi clémente que ce matin. Lewis Hamilton est à un souffle de son coéquipier (+0”019s). Nico Hülkenberg s’invite dans le trio de tête (+0”613s). Sebastian Vettel, quatrième (+0”622s), a terminé dans les graviers au virage 2 à 15h28 (il a perdu le contrôle de sa monoplace à cause d’un problème de freins). Ferrari n’a finalement pas pu tester le halo 2 aujourd’hui. De toute façon, il était prévu de faire d’autres essais à Silverstone. Daniel Ricciardo, classé cinquième, est plutôt content de ce résultat. Ce circuit, qui pourrait se voir greffer une partie du vieux Osterreichring l’an prochain (http://www.autosport.com/news/report.php/id/125068), ne convient guère au moteur Renault (il manque de puissance en altitude). Carlos Sainz Jr, sixième, est intercalé entre les deux Red Bull. Toro Rosso a travaillé sur de longs relais aux EL1 et a noté du graining pour les pneus arrière. Ils devront donc le prendre en considération pour modifier leurs réglages pour la suite du week-end. Kimi Räikkönen est installé au huitième rang sous le regard de Minttu Virtanen. http://images.adrivo.com/images/950/q_80/sw_adrivo/se_sutton/0766336.jpg Il a écopé d’une amende de 200€ (vitesse excessive dans les stands). Valtteri Bottas a signé le neuvième temps (+0”974s). Les EL3 vont être très chargés car il faut améliorer l’équilibre de la voiture et faire quelques changements de réglages. Jenson Button grimpe dans le top 10 (+1”027s). Fernando Alonso est onzième. Felipe Massa apparaît en douzième position. Le brésilien souligne les améliorations apportées au Red Bull Ring (un peu plus de grip sur cette piste resurfacée, elle est lisse, il n’y a plus de bosses et les vibreurs sont plus plats: bons points). Daniil Kvyat est treizième. Sergio Perez, quatorzième, affichait la meilleure vitesse de pointe du plateau (327,5 km/h). Kevin Magnussen, quinzième, est ravi des progrès faits par Renault. La RS16 a une meilleure traction, l’adhérence est bonne, l’équilibre est satisfaisant dans les virages rapides et elle se comporte bien au freinage. Jolyon Palmer, seizième, partage cet enthousiasme. Pascal Wehrlein occupe la dix-septième place. Marcus Ericsson, dix-neuvième, est intercalé entre les pilote Haas (avantage pour Esteban Gutierrez). Felipe Nasr et Rio Haryanto sont bons derniers.

(source photo: newscom.com)

Advertisements
%d bloggers like this: