Ferrari se frotte les mains, grosse colère pour Nico Rosberg!

popupimgwatermark

Ferrari profite des galères de Mercedes pour bloquer le haut du tableau. La Q3 s’annonce intéressante surtout avec la menace de la pluie. Les deux allemands les plus rapides du plateau auront une pénalité sur la grille. La pole sera-t-elle rouge? En attendant la réponse, voici le résumé de la dernière séance d’entraînement à Spielberg…

Conditions climatiques: ensoleillé, T. air: 24-26°C ; T. piste: 41-48°C ; taux d’humidité: 50-57% et vitesse du vent: 2,5 m.s (nord-est)

Pneus utilisés aux EL3=tendres, super-tendres et ultra-tendres (ultra-tendres pour Sebastian Vettel, Mercedes, Red Bull, Sauber, Toro Rosso, super-tendres et ultra-tendres pour Kimi Räikkönen, Force India, McLaren, Manor, Jolyon Palmer, tendres, ultra-tendres pour Williams, Kevin Magnussen, tendres, super-tendres et ultra-tendres pour Haas)

Sebastian Vettel s’adjuge le meilleur temps en 1’07”098 avec les pneus ultra-tendres (meilleurs S2 et S3=29”464s et 20”706s). A sa demande, ses mécaniciens ont changé les réglages des suspensions avant pour limiter le graining sur ses pneus avant. Doublé pour Ferrari avec Kimi Räikkönen en P2 (+0”136s). Lewis Hamilton, troisième (+0”210s), n’est pas très à l’aise sur ce circuit. Son pilotage n’est pas transcendant jusqu’à présent. Mercedes a de gros problèmes de graining à l’arrière. Daniel Ricciardo se classe quatrième devant son coéquipier. Williams dispose enfin du nouvel aileron avant sur les deux voitures. Valtteri Bottas occupe le sixième rang. Felipe Massa est septième (+0”733s). Nico Hülkenberg est crédité du huitième chrono de la matinée (+1”187s). Le duo de Woking apparaît dans le top 10 (avantage pour Jenson Button). McLaren a décidé de ne pas utiliser ce week-end l’aileron arrière révolutionnaire testé hier par Fernando Alonso. Sergio Perez est installé en onzième position. Pascal Wehrlein, excellent treizième, est intercalé entre les Haas boys (avantage pour Esteban Gutierrez). Daniil Kvyat, seizième, est entouré par les Renault (avantage pour Kevin Magnussen). Carlos Sainz Jr est à la dix-huitième place. Rio Haryanto, dix-neuvième (meilleure vitesse de pointe=330 km/h), est suivi des Sauber (avantage pour Marcus Ericsson, auteur du premier temps de référence en 1’12”348 à 11h03). Nico Rosberg, bon dernier (meilleur S1=16”703s), a tapé le mur à la sortie du virage 2 due à une rupture du triangle de suspension arrière gauche à 11h39 (drapeau jusqu’à 11h48, beaucoup de dégâts sur la voiture ; P+5 sur la grille pour un changement de boîte à vitesses). L’allemand était sur un tour rapide et pense qu’il aurait pu croiser la ligne en 1’05”9. Notons qu’il y a un risque d’averse pour la fin des essais qualificatifs mais s’ils se déroulent entièrement sur le sec, il n’est pas impossible de voir des temps en 1’06 ou même la prévision du leader du championnat s’accomplir.

(source photo: newscom.com)

 

Advertisements
%d bloggers like this: