Hat-trick contesté pour Lewis Hamilton!

Lewis Hamilton

Lewis Hamilton n’était apparemment pas le pilote que les fans espéraient voir s’illustrer aujourd’hui (hat-trick: pole, victoire et record du tour en 1’08”411 ; 46ème victoire de sa carrière, la 3ème de la saison et la 1ère à Spielberg). Ils l’ont injustement hué lors de la cérémonie du podium (scène la plus navrante du week-end). Quant à Mercedes, l’état-major n’a pas daigné y assister. Le dernier tour les a consterné. Revenons sur ce dimanche passé sur le Red Bull Ring…

Conditions climatiques: couvert, T. air: 16°C ; T. piste: 27°C ; taux d’humidité: 63% et vitesse du vent: 0,9 m.s (sud-ouest)

Après deux pit-stops au stand ratés (premier relais en pneus ultra-tendres et pneus tendres aux tours 21 et 54), Lewis Hamilton parvient néanmoins à revenir sur le leader dans le dernier relais en enchaînant les records du tour. Il tente alors un dépassement au virage 2 au tour 71. Nico Rosberg, en proie soit-disant à des problèmes de freins, le pousse hors de la piste et c’est l’accrochage. Le poleman sort large mais prend la tête de la course tandis que l’allemand casse son aileron avant et chute en quatrième position (stratégie à 2 arrêts=premier relais avec les pneus ultra-tendres, pneus tendres au tour 10 et pneus super-tendres au tour 55). http://www.formula1.com/en/video/2016/7/Race__Hamilton_takes_victory_after_late_tangle_with_Rosberg.html Niki Lauda pense que le dauphin 2014 et 2015 est coupable et non Lewis comme il le clame. Pour Toto Wolff, cet énième épisode de la guerre des étoiles est intolérable, stupide et irrespectueux envers le dur travail des employés de Stuttgart, Brixworth et Brackley. Des sanctions en interne vont sûrement tomber. De son côté, la FIA s’est également ridiculisée en donnant une pseudo-punition à Nico qui ne s’est pas arrêté alors que sa voiture était très endommagée. http://www.formula1.com/en/latest/headlines/2016/7/rosberg-penalised–stays-fourth–after-hamilton-clash.html Red Bull était loin d’être favorite à domicile mais Max Verstappen fait la fierté de son équipe en signant une magnifique seconde place. Kimi Räikkönen récupère un podium in-extremis. Daniel Ricciardo se classe cinquième. Jenson Button conclut ce superbe week-end en P6. Romain Grosjean renoue avec les points, ce qui n’était plus arrivé depuis Sotchi. Carlos Sainz Jr occupe le huitième rang devant Valtteri Bottas. Pascal Wehrlein est un extraordinaire dixième. Il est le héros de cette manche autrichienne (le titre de “Pilote du Jour” lui sera probablement décerné demain par les fans). Le Red Bull Ring a donné des ailes à Manor (P12 en qualification et 1 pt en course), un grand bravo à eux! Esteban Gutierrez échoue aux portes du top 10. Felipe Nasr, treizième, est intercalé entre les Banana boys (avantage pour Jolyon Palmer). Marcus Ericsson et Rio Haryanto ferment la marche. Notons que Kevin Magnussen, Nico Hülkenberg et Romain Grosjean ont écopé de cinq secondes de pénalité (le pilote Renault a changé trop souvent de direction pour protéger sa position lors de son duel avec Pascal Wehrlein au tour 22, vitesse excessive dans les stands pour les deux autres). Quant à Daniil Kvyat (problèmes mécaniques – tour 2), Sebastian Vettel (son pneu arrière droit a éclaté au tour 27 – SC en piste jusqu’à la fin du tour 31 – voici les , conclusions de l’enquête menée par Pirelli: http://www.pirelli.com/global/en-ww/austria-2016-post-race), Felipe Massa (surchauffe des freins – tour 64), Nico Hülkenberg (problèmes de freins – tour 65), Fernando Alonso (perte de puissance due à des problèmes de batteries – tour 65) et Sergio Perez (sortie de piste au virage 3 à cause de problèmes de freins – tour 71), ils ont été contraints à l’abandon.

Voici les classements au championnat: http://www.motorsport-total.com/f1/wmstand.html

C’était un Grand Prix plutôt fou surtout le final. Ce n’est clairement pas la première fois de l’histoire de Spielberg que le dernier tour crée la polémique ou que le vainqueur se fait huer (chose inadmissible par contre). Lewis Hamilton ne méritait en aucune façon d’être traité ainsi, il n’a pas volé son hat-trick quoiqu’en disent les rageurs. “C’est de la course automobile, pas un salon de thé!” dixit Michael Schumacher. Prochain rendez-vous dans une semaine à Silverstone.

(source photo: newscom.com)

 

Advertisements
%d bloggers like this: