Pas de changement de leader!

Lewis Hamilton

Mercedes se tient aux deux extrémités du tableau. La fiabilité n’était pas au rendez-vous cet après-midi du côté de la voiture n°6. Red Bull semble en forme. Revenons sur ces EL2 à Silverstone…

Conditions climatiques: ciel bleu, T. air: 20-21°C ; T. piste: 34-36°C ; taux d’humidité: 57-58% et vitesse du vent: 5 m.s (ouest)

Pneus utilisés aux EL2: durs, médiums et tendres (médiums et tendres pour Lewis Hamilton, Red Bull, Sebastian Vettel, McLaren, Williams, Esteban Gutierrez, Daniil Kvyat, Sauber, Renault, Manor, durs et tendres pour Kimi Räikkönen, Romain Grosjean, Carlos Sainz Jr, médiums et durs pour Force India)

Lewis Hamilton conserve le pouvoir (1’31”660 – pneus tendres). Il doit être plus rapide en configuration qualifs mais son rythme sur les longs relais est plutôt satisfaisant. Daniel Ricciardo se classe second (+0”391s). Max Verstappen, qui doit encore faire quelques changements de réglages pour améliorer l’équilibre de la voiture, occupe le troisième rang (+0”626s ; meilleure vitesse de pointe en 336,2 km/h et meilleur S1=29”087s, les deux autres sont signés Lewis=37”478s et 24”926s). Red Bull est très performante aussi bien sur un tour rapide que sur les longs relais. Ils s’attendent à une belle bataille avec Ferrari pour le titre de meilleur outsider derrière Mercedes. Sebastian Vettel reste quatrième comme aux EL1 (+0”910s). Le quadruple champion du monde allemand va changer de boîte de vitesses (pas de pénalité car il n’a fini la course à Spielberg – sa crevaison a, sans doute, été causée par les vibreurs d’après Pirelli). Kimi Räikkönen a signé le cinquième temps (+1”076s). Fernando Alonso s’invite en sixième position (+1”380s). Valtteri Bottas, septième, devance Romain Grosjean. Williams, qui a testé plusieurs options de réglages mécaniques et aéro, souffre de graining avec les pneus tendres et n’est pas encore au niveau souhaité. Jenson Button, neuvième, a connu quelques soucis de fiabilité au cours de cette séance. Felipe Massa complète le top 10. Esteban Gutierrez, douzième, est intercalé entre les deux Toro Rosso (avantage pour Carlos Sainz Jr). Le team de Faenza n’est pas aussi compétitif qu’espéré. De plus, le vent les a également handicapé. A 14h14, Daniil Kvyat est parti en tête-à-queue au virage Club et a endommagé son aileron avant (trop agressif sur les vibreurs). Felipe Nasr, quatorzième, est suivi des pilotes Force India (avantage pour Nico Hülkenberg). Sauber a essentiellement travaillé sur les réglages avec les pneus tendres et médiums. Pascal Wehrlein est installé à la dix-septième place. Le héros de Spielberg aimerait pouvoir se battre avec Sauber et Renault ce week-end. Marcus Ericsson, dix-neuvième, est entouré des Banana boys (avantage pour Jolyon Palmer). Rio Haryanto est bon dernier. Nico Rosberg était forfait cet après-midi (fuite d’eau et autres problèmes mécaniques sur sa voiture). Pour finir, Pirelli a noté un écart d’environ une demie seconde entre les pneus durs et médiums et plus d’1”7s entre les médiums et les tendres.

(source photo: newscom.com)

Advertisements
%d bloggers like this: