Lewis Hamilton conserve le pouvoir avant les qualifs!

Mercedes et Red Bull ont l’avantage. Ferrari est plus discrète (problème de fiabilité pour Sebastian Vettel). McLaren espère s’inviter en Q3 cet après-midi. Revenons sur ces EL3 marqués par la sortie de piste de Marcus Ericsson…

Conditions climatiques: couvert et un peu de pluie à 10h44, T. air: 17-18°C ; T. piste: 20-21°C ; taux d’humidité: 81-85% et vitesse du vent: 4,6 m.s (sud-est)

Pneus utilisés aux EL3: intermédiaires et full wet (il a plu avant la session), tendres, médiums, durs (tendres pour Lewis Hamilton, Felipe Nasr, Kevin Magnussen, Pascal Wehrlein, Daniel Ricciardo, inters, durs et tendres pour Nico Rosberg, inters et tendres pour Max Verstappen, Felipe Massa, Rio Haryanto, Jolyon Palmer, inters, médiums et tendres pour Ferrari, Toro Rosso, Haas, full wet et tendres pour Valtteri Bottas, McLaren, Marcus Ericsson, inters, médiums, durs et tendres pour Force India)

Lewis Hamilton a mené les trois séances d’entraînement (1’30”904 – pneus tendres). Nico Rosberg est second (+0”063s). La lutte pour la pole va être intense entre les deux Flèches d’Argent. Red Bull confirme sa bonne forme en complétant le top 4 (avantage pour Daniel Ricciardo). Sebastian Vettel, cinquième (+1”145s), a eu un problème de boîte de vitesses à 10h58. Il va sûrement devoir en changer (P+5 sur la grille si c’est le cas). Notons que l’allemand était le plus rapide en performance pure (325,7 km/h). Valtteri Bottas se classe sixième. Fernando Alonso est un brillant septième. Nico Hülkenberg est crédité du huitième chrono. Kimi Räikkönen est neuvième. Carlos Sainz Jr apparaît en dixième position. Jenson Button, douzième, est intercalé entre les Haas boys (avantage pour Esteban Gutierrez). Sergio Perez a signé le quatorzième temps de la matinée. Daniil Kvyat, seizième, est entouré des deux Felipe du plateau (avantage pour Massa). Jolyon Palmer occupe le dix-huitième rang. Kevin Magnussen est dix-neuvième sous le regard de sa petite-amie Louise Gjorup. Rio Haryanto est vingtième. Marcus Ericsson, avant-dernier, a été victime d’un gros crash à la sortie de Stowe (monoplace détruite, le volant s’est détaché dans le choc – drapeau rouge jusqu’à 10h55). Le pilote suédois va bien mais par mesure de précaution, il a été conduit à l’hôpital pour faire d’autres examens. http://www.formula1.com/en/video/2016/7/FP3__Ericsson_wrecks_his_Sauber_at_Stowe.html Pascal Wehrlein ferme la marche.

(source photo: instagram.com/lewishamilton)

Advertisements
%d bloggers like this: