Après-midi mitigé pour Mercedes!

Nico Rosberg

Nico Rosberg mène devant Red Bull et Ferrari. Lewis Hamilton se rate. Revenons sur ces EL2 à Budapest marqués par trois abandons…

Conditions climatiques: nuageux dans l’ensemble, T. air: 26-28°C ; T. piste: 43-49°C ; taux d’humidité: 55-57% et vitesse du vent: 1,3 m.s (ouest)

Pneus utilisés aux EL2: tendres et super-tendres (tendres pour Lewis Hamilton, tendres et super-tendres pour tous les autres)

Nico Rosberg signe le meilleur temps en 1’20”435 (pneus super-tendres ; meilleurs S1 et S3=28”440s et 22”810s). L’écart de performance entre les pneus tendres et super-tendres est d’environ 1”4s du côté de Mercedes. Le pilote allemand était également le plus rapide sur les longs relais devant Red Bull et Ferrari. Daniel Ricciardo s’invite en seconde position (+0”595s ; meilleur S2=29”160s). Les hommes de MK espèrent battre les Diables Rouges ce week-end. Sebastian Vettel, troisième (+0”913s), a rencontré quelques soucis de boîte de vitesses. Il doit encore améliorer l’équilibre de sa SF16-H et son rythme sur un tour. Le quadruple champion du monde a écopé de 200€ d’amende pour vitesse excessive dans les stands. Max Verstappen se classe quatrième (+1”335s). Lewis Hamilton, cinquième (+1”525s – pneus tendres), a tapé la barrière de sécurité au virage 11. Le britannique a perdu le contrôle de sa Flèche d’Argent après être passé trop fort sur les vibreurs (drapeau rouge de 14h16 à 14h22 ; Lewis a passé la visite médicale et il va bien malgré les 12G qu’il a reçu dans l’impact). http://www.formula1.com/content/fom-website/en/video/2016/7/FP2__Hamilton_spins_into_the_barriers.html Le leader des EL1 n’a pu couvrir que quatre tours (pas de tour rapide en pneus super-tendres ni de simulation de course) et devra donc adopter les réglages de son coéquipier. Mercedes doit changer ses suspensions (avant et arrière), les pontons, le fond plat, la boîte de vitesses (pas de pénalité car c’était celle du vendredi), le baquet (il s’est cassé dans le choc) et d’autres éléments de la voiture. Kimi Räikkönen est installé à la sixième place. Le team de Woking a détecté un problème sur le PU de Fernando Alonso aux EL1 et a dû lui installer celui de Spielberg dès les EL2. Le Matador d’Oviedo est septième comme ce matin. Même chose pour Jenson Button qui reste accroché à sa huitième position sous le regard de sa maman Simone Lyons présente dans le garage McLaren. Force India, plutôt satisfaite de l’équilibre de la voiture, ferme la marche du top 10 (avantage pour Nico Hülkenberg). Aux EL3, ils travailleront sur la performance afin de se qualifier le mieux possible demain après-midi. C’est la condition sine qua non pour un bon résultat en course car il n’est pas facile de dépasser sur ce circuit. Esteban Gutierrez est crédité du onzième chrono de l’après-midi. Le monkey seat s’est détaché de l’aileron arrière de Felipe Massa (P12) à 14h57. http://twitter.com/F1/status/756473640422612992 Williams est en difficulté avec les pneus super-tendres quelque soit les réglages des suspensions essayés et l’équilibre de la voiture n’est pas satisfaisant. Leur rythme avec les pneus tendres est plus solide. Samedi, ils auront un nouveau fond plat. Seront-ils plus proches de Ferrari et Red Bull? Carlos Sainz Jr, treizième, a été contraint d’immobiliser sa Toro Rosso dans la zone de dégagement du virage 1 à 15h18 (problème avec le système ERS). De plus, il a reçu sa seconde réprimande de la saison (petite entrave au règlement dans les stands). Valtteri Bottas, qui apparaît au quatorzième rang, a lui aussi été réprimandé par la FIA (même raison que pour Carlos). Romain Grosjean, quinzième, avait des problèmes de freins à 14h38. Daniil Kvyat est seizième. Le team de Faenza n’est pas à l’aise sur les courts relais (pas assez compétitif dans le S1 et équilibre désastreux dans les 3 derniers virages) et souffrent de graining sur les longs relais avec les pneus super-tendres. C’est plus encourageant avec les pneus tendres. Kevin Magnussen, dix-septième, est parti en tête-à-queue au virage 2 à 15h12 probablement à cause d’une crevaison. Felipe Nasr, intercalé entre les Banana boys, a dû abandonner au virage 2 à 15h14 (problèmes hydrauliques). Jolyon Palmer a débuté son programme à 15h16 après que ses mécaniciens aient enfin pu réparer les problèmes de pression d’essence survenus aux EL1. Les Manor tiennent la lanterne rouge (avantage pour Pascal Wehrlein qui a dû changer de moteur suite au problème mécanique de ce matin et meilleure vitesse de pointe du plateau pour Rio Haryanto=317,3 km/h). L’objectif est de se rapprocher de Sauber et Renault.

(source photo: newscom.com)

Advertisements
%d bloggers like this: