Monza: meilleur temps pour Lewis Hamilton aux EL2

Lewis Hamilton

Mercedes domine devant Ferrari et Red Bull. Avant de revenir sur ces EL2, signalons que l’avenir de Monza est sécurisé jusqu’en 2019.

Conditions climatiques: ensoleillé, T. air: 29-30°C ; T. piste: 41-42°C ; taux d’humidité: 45-47% et vitesse du vent: 3 m.s (ouest)

Pneus utilisés aux EL2: tendres proto, tendres, médiums, super-tendres (tendres et super-tendres pour Lewis Hamilton, Sebastian Vettel, Fernando Alonso, médiums et super-tendres pour Nico Rosberg, Kimi Räikkönen, Esteban Gutierrez, proto, tendres et super-tendres pour Red Bull, Valtteri Bottas, Romain Grosjean, Manor, Toro Rosso, Kevin Magnussen, proto, médiums, super-tendres pour Jenson Button, Felipe Massa, Force India, Sauber, Jolyon Palmer)

Lewis Hamilton prend le pouvoir en 1’22”801 (temps signé avec les pneus super-tendres). Nico Rosberg doit modifier ses réglages pour mieux équilibrer la voiture et être plus performant sur un tour (P2 ; +0”193s). Les pneus super-tendres semblent se détériorer moins vite qu’à Spa. En configuration course, les pilotes Mercedes ont bouclé 16-17 tours avec les super-tendres en 1’26-1’27 (dégradation des pneus moins importante pour Nico) avant de tester deux stratégies différentes pour le second relais (pneus tendres pour le leader et médiums pour son coéquipier ; Mercedes étudie la possibilité de faire qu’un seul arrêt en course). Sebastian Vettel complète le trio de tête (+0”453s) sous le regard attentif de son père Norbert, présent dans le garage Ferrari. Kimi Räikkönen se classe quatrième (+0”626s). Max Verstappen apparaît en cinquième position (+0”931s). Daniel Ricciardo est crédité du sixième chrono (+1”202s). Fernando Alonso, excellent septième, a passé la première demie heure d’entraînement dans son stand et a perdu quelques minutes supplémentaires à cause d’un problème d’embrayage à 14h47. Valtteri Bottas est huitième. Romain Grosjean se maintient dans le top 10 (P9). C’était une bonne journée pour Haas, les évolutions mécaniques de Ferrari semblent bien fonctionner. C’est encourageant pour la suite du week-end! Jenson Button est dixième. Felipe Massa, onzième, a eu une journée compliquée (problèmes avec le turbo ce matin et des soucis avec les capteurs de freins sont venus retarder son programme cet après-midi). Williams s’est concentrée sur l’évaluation des niveaux d’appuis pour trouver le bon compromis entre les appuis et la traînée. Le rythme sur les courts et longs relais étaient assez satisfaisants, confie Rob Smedley. Nico Hülkenberg occupe le douzième rang. Sergio Perez a signé le treizième temps. L’équilibre de la voiture ne leur convient pas encore. Aux EL1, Checo a testé le halo lors de son tour d’installation. La visibilité est bonne mais sortir de la voiture pose plus de difficultés. Le procédé est long et pas très pratique. Esteban Gutierrez, quatorzième, avait la meilleure vitesse de pointe du plateau (355,8 km/h). Marcus Ericsson reste quinzième comme aux EL1. Sauber a continué de tester son package aero introduit à Spa. Pascal Wehrlein est un brillant seizième. Carlos Sainz Jr, dix-septième, est suivi d’Esteban Ocon (abandon à 14h37 dans le second Lesmo) et de Kevin Magnussen. Renault a réglé ses problèmes de sous-virage et a amélioré l’équilibre de la voiture. Ils ont bien travaillé sur les pneus super-tendres. Daniil Kvyat est installé à la vingtième place. Toro Rosso n’est pas très à l’aise sur ce circuit à faible appuis aéro. Felipe Nasr, avant-dernier, a souffert de quelques soucis mécaniques à 14h10 (perte de puissance comme ce matin). Jolyon Palmer tient la lanterne rouge (record du nombre de tours parcourus dans cette séance=45, moyenne=33 et minimum=13 pour Esteban Ocon).

(source photo: newscom.com)

Advertisements
%d bloggers like this: