Monza: Nico Rosberg s’impose au départ!

getpreview

Mercedes s’offre un doublé attendu (…mais peut-être pas dans cet ordre!) devant les Ferrari et Red Bull. Nico Rosberg a été tout simplement magistral. Revenons à présent sur ce dernier GP européen de la saison…

Conditions climatiques: partiellement couvert, T. air: 29°C ; T. piste: 37°C ; taux d’humidité: 46-47% et vitesse du vent: 1,5 m.s (sud)

La victoire s’est décidée au départ. Lewis Hamilton a complètement raté son envol (P6 au premier virage) au contraire de son coéquipier. Nico Rosberg a géré la course en tête et franchit la ligne d’arrivée avec un vingt-et-unième succès au compteur (1ère victoire à Monza, la 7ème de la saison et la 2nde consécutive cette saison). http://twitter.com/nico_rosberg/status/772435134129799168 La rentrée réussit plutôt bien au dauphin qui rattrape son retard au championnat. Il n’est plus qu’à deux points du leadership occupé par le héros de Spa (P2 ; meilleure vitesse de pointe du plateau=359 km/h). Les Flèches d’Argent avaient une stratégie à un seul arrêt (premier en tendres et pneus médiums au tour 23 pour Nico et le tour suivant pour Lewis). Sebastian Vettel fait son retour sur le podium, le dernier date de Baku le 19 juin (P3 ; 2 arrêts=premier relais en super-tendres, pneus super-tendres au tour 17 et tendres au tour 32). Pour Ferrari, il s’agit du soixante-sixième à Monza. Kimi Räikkönen se classe quatrième (2 arrêts=premier relais en super-tendres, pneus super-tendres au tour 16 et tendres au tour 34). Le 6 septembre, il testera, pour la première fois, les pneus 2017 à Barcelone. Mercredi, Sebastian prendra le relais. Daniel Ricciardo se félicite de cette excellente cinquième place obtenue après avoir dépassé Valtteri Bottas au tour 47. “J’étais très excité après le dépassement. J’ai vu qu’il m’avait vu avant le dépassement, et c’est quelqu’un de propre, donc je savais qu’il n’allait pas me fermer la porte au dernier moment. Je gloussais dans la voiture! Quand j’y suis arrivé, je me suis dit : Cool!” commente le pilote australien. Renault va introduire des évolutions mécaniques à Singapour ; ce qui devrait permettre à Red Bull de redevenir la seconde force devant le Cheval Cabré. NIceman II est sixième. Max Verstappen est installé au septième rang. Felipe Massa, neuvième, est intercalé entre les deux Force India (avantage pour Sergio Perez). Romain Grosjean échoue aux portes du top 10. Jenson Button est douzième. Esteban Gutierrez apparaît en treizième position. Fernando Alonso, quatorzième, a signé le record du tour (1’25”340 avec les pneus super-tendres – tour 51). Carlos Sainz Jr est seizième. Marcus Ericsson, dix-septième, est suivi de Kevin Magnussen. Esteban Ocon est bon dernier.

Quatre abandons sont à noter: Felipe Nasr (tour 6 – trop de dégâts sur la voiture après l’accrochage au départ avec Jolyon Palmer), Jolyon Palmer (tour 7 – mêmes raisons que le pilote Sauber), Pascal Wehrlein (tour 26 – problèmes de pression d’huile) et Daniil Kvyat (tour 36 – fond plat endommagé au départ et surchauffe de la batterie)

Dans la catégorie “punition inutile”, les nominés sont…

–  Felipe Nasr=10s de pénalité pour avoir causé la collision avec Jolyon Palmer mais le brésilien avait déjà abandonné quand la sanction est tombée.

– Daniil Kvyat=5s de pénalité pour excès de vitesse dans les stands mais il était sur le point d’abandonner quand la FIA l’a annoncé

Au championnat: http://www.motorsport-total.com/f1/wmstand.html

Cette quatorzième manche n’était pas particulièrement très palpitante. Le prochain rendez-vous est dans quinze jours à Singapour.

(source photos: http://www.jamesmoy.com)

Advertisements
%d bloggers like this: