Un week-end décidément symbolique pour Nico Rosberg!

getpreview

Nico Rosberg fêtera son 200ème GP en s’élançant depuis la pole. Il égale par la même occasion le record de Juan-Manuel Fangio (29 poles). Daniel Ricciardo, Toro Rosso, Fernando Alonso et Marcus Ericsson ont, eux aussi, brillé ce soir. Revenons sur ces essais qualificatifs marqués par les problèmes mécaniques du roi de Singapour…

Conditions climatiques: nuit, T. air: 29-30°C ; T. piste: 32-33°C ; taux d’humidité: 59-64% et vitesse du vent: 0,5 m.s (est)

Pneus utilisés aux essais qualificatifs: ultra-tendres, super-tendres et tendres (Q1=tendres et ultra-tendres pour Manor, super-tendres pour Carlos Sainz Jr, super-tendres et ultra-tendres pour Daniil Kvyat, ultra-tendres pour tous les autres, Q2=super-tendres pour RBR et ultra-tendres pour les 14 autres, Q3=ultra-tendres pour les dix participants)

Nico Rosberg s’empare de la pole après un tour incroyable qu’il classe parmi les trois meilleurs de toute sa carrière en F1 (1’42”584 ; P1 en Q2=1’43”020). Daniel Ricciardo, leader en Q1, s’invite sur la première ligne (+0”531s). Lewis Hamilton galère avec ses réglages depuis hier (P3 ; +0”704s). Max Verstappen est très déçu par sa contre-performance en Q3 (problèmes avec l’équilibre de la voiture et les pneus avant). Il s’attendait à mieux après un début de week-end très prometteur (P4 ; +0”744s). Les Red Bulls boys sont les seuls du top 10 qui prendront le départ avec les pneus super-tendres. A voir si cette stratégie sera payante et permettra au Taureau de remporter une seconde victoire cette saison. Kimi Räikkönen occupe le cinquième rang (+0”956s). Carlos Sainz Jr est un extraordinaire sixième (+1”613s). Daniil Kvyat signe sa plus belle qualification de la saison (7ème). Toro Rosso termine la Q3 en tant que quatrième puissance devant Force India. Nico Hülkenberg est huitième. Fernando Alonso a réussi la mission qu’il s’était donné ici: intégrer le top 10 (9ème). Sergio Perez apparaît en dixième position mais il a écopé d’une pénalité (P+8 pour ne pas avoir assez ralenti et pour avoir dépassé des monoplaces sous régime du double drapeau jaune en fin de Q2 et -3pts sur son permis). Valtteri Bottas est onzième. Felipe Massa est installé à la douzième place. Jenson Button, treizième, a embrassé le mur à la sortie du virage 14 à 21h40 (direction cassée ; drapeau jaune). Esteban Gutierrez est quatorzième. Romain Grosjean, quinzième, a tapé le mur au virage 10 à 21h40 (drapeau jaune). De ce fait, la Q3 a été retardée de dix minutes le temps de réparer la barrière de sécurité (début de la Q3 à 21h58). Notons que le pilote Haas devra changer de boîte à vitesses (P+5 sur la grille). Marcus Ericsson, seizième, est très heureux d’avoir atteint la Q2. Kevin Magnussen est crédité du dix-septième chrono. Il est suivi de son coéquipier (problème de survirage), Felipe Nasr et les Manor (avantage pour Pascal Wehrlein). Sebastian Vettel est bon dernier (suspension arrière cassée dès le tour de sortie des stands en Q1 – il n’a pas commis de faute ou touché un vibreur). Ferrari a décidé de lui installer une nouvelle boîte de vitesse et un PU neuf pour la course (nouveaux ICE, turbo, MGU-H). 

(source photo: http://www.jamesmoy.com)

Advertisements
%d bloggers like this: