Mercedes rafle tout à Suzuka!

getpreview (1)

Mercedes est couronnée, Nico Rosberg impose sa suprématie et se rapproche tranquillement de son premier titre de champion du monde. Retour sur ce week-end passé à Suzuka…

A comme agenda: – Lundi, Kimi Räikkönen (Ferrari) était à Bangkok pour quelques PR events (course de karting, conférence de presse, dîner, etc) avec Singha Corporation.

– Mardi, Sebastian Vettel (Ferrari) et Maurizio Arrivabene ont assisté à la Hublot Ferrari party donnée à l’occasion du 50ème anniversaire du Cheval Cabré au Japon.

– Mercredi, Jenson Button (McLaren) avait un planning chargé: PR events pour Richard Mille, McLaren, SAP et visite des quartiers généraux d’Honda avec Stoffel Vandoorne. (source: twitter.com/mclarenf1)

– Les pilotes Red Bull ont visité les bureaux de la marque au Japon avant de s’essayer au Kaido Racer dans les rues de Tokyo. http://www.redbullracing.com/article/kickin-it-kaido-racers ; http://twitter.com/redbullracing/status/783867833197400064

– Jeudi, Jenson Button (McLaren), Fernando Alonso (McLaren) et Stoffel Vandoorne ont visité l’usine Honda. (source: twitter.com/mclarenf1)

B comme bonus: La zone de DRS était située dans la longue ligne droite départ/arrivée.

C comme conférences de presse: Jeudi à 15h (heure locale), la FIA a convié Fernando Alonso (McLaren), Lewis Hamilton (Mercedes), Kimi Räikkönen (Ferrari), Jolyon Palmer (Renault), Carlos Sainz Jr (STR) et Pascal Wehrlein (Manor) à la conférence de presse officielle. http://www.formula1.com/en/latest/headlines/2016/10/fia-thursday-press-conference—japan.html Vendredi à 16h (heure locale), Bob Bell (Renault), Luigi Fraboni (Ferrari), Yusuke Hasegawa (Honda), Ayao Komatsu (Haas), Paddy Lowe (Mercedes) et Pat Symonds (Williams) étaient convoqués à leur tour. http://www.fia.com/news/f1-2016-japanese-grand-prix-friday-press-conference

D comme décalage horaire: +7h à Suzuka

E comme essais libres: La première journée d’essais s’est refermée sur deux doublés Mercedes avec un léger avantage pour Nico Rosberg en proie à des problèmes de sous-virage. Les Flèches d’Argent ont néanmoins reporté certains couacs aux EL1 (perte de puissance pour Lewis Hamilton et quelques coupures moteur pour son coéquipier). Ferrari devançait Red Bull mais il faudra attendre les EL3 pour voir le réel potentiel du Taureau sur un tour. Sur les longs relais, leur rythme était très proche des Gris. Force India était la quatrième force en présence. Malgré une sortie de piste le matin, Fernando Alonso n’a pas quitté le top 10 de ce vendredi. Pour autant, envisager d’atteindre la Q3 samedi après-midi semblait assez utopique. Suivaient Williams plutôt satisfaite du comportement de la voiture (bon équilibre sur les courts et longs relais, travail sur les suspensions et différents éléments aéro concluants, bon rythme=possibilité de points en course), Toro Rosso (problème de boîte de vitesses pour Daniil Kvyat en fin des EL1 et il a fait un 360° aux EL2), Haas (sortie de piste pour Romain Grosjean aux EL1 à cause des freins, problème avec le turbo pour Esteban Gutierrez aux EL2), Sauber, Renault (abandon pour Jolyon Palmer aux EL1=problèmes électriques) et Manor. Le début de week-end s’est déroulé sur le sec mais il y avait un risque de pluie pour les qualifs et la course. La dernière séance d’entraînement a été également menée par Nico Rosberg (Mercedes). Derrière, on retrouvait Red Bull et Ferrari. Lewis Hamilton (Mercedes) était un peu plus loin dans le tableau (simulation qualifs ruinée par une erreur à Degner). Les Banana boys s’étaient invités dans le top 10 avec de grands espoirs pour la Q2. Parmi les faits marquants des EL3, il y a eu le tête-à-queue de Fernando Alonso (McLaren) au virage 5 et les pépins mécaniques qui ont écourté le programme de Carlos Sainz Jr (STR).

Voici les résultats des EL1, EL2, EL3 2016: http://twitter.com/F1/status/784220673409515520 ; http://twitter.com/F1/status/784280988499054592 ; http://twitter.com/F1/status/784605869262639113

F comme fil (de l’info): – Ferrari a apporté quelques modifications à son aileron avant.

– Suite aux problèmes mécaniques rencontrés par Lewis Hamilton (Mercedes) dimanche dernier, Mercedes a décidé de courir avec des moteurs en mode conservateur à Suzuka (perte de performance=environ 0.1s au tour).

– La FIA a donné un autre jeton pour développer le PU à Honda. http://www.motorsport.com/f1/news/honda-given-extra-token-boost-by-fia-835588/

– La semaine prochaine, les pilotes Mercedes se chargeront des essais Pirelli. Ce sera la première fois qu’ils testeront les pneus 2017.

– Max Verstappen (RBR) se retrouve une nouvelle fois dans l’oeil du cyclone à cause de son style de pilotage. L’incident du tour 52 est sous investigation mais ne sera jugé qu’à Austin dans 15 jours. http://www.formula1.com/en/latest/headlines/2016/10/mercedes-protest-verstappens-driving.html

– Finalement, Mercedes renonce à son appel contre Mad Max.

– D’après la rumeur, Nico Hülkenberg (FI) serait proche de signer un contrat avec Renault pour 2017.

G comme gommes: Les équipes disposaient des mêmes types de pneus qu’à Sepang. http://www.pirelli.com/global/en-ww/japan-2016-selected-sets-per-driver

H comme histoire: Suzuka accueille le GP du Japon depuis 1987. Gerhard Berger (1er poleman et vainqueur de l’histoire de Suzuka), Michael Schumacher (8 poles et 6 victoires), Felipe Massa (record absolu pour la pole=1’29”599 avec Ferrari en 2006), Sebastian Vettel (4 poles et 4 victoires), Ferrari (9 poles et 7 victoires), McLaren (7 victoires) et Kimi Räikkönen (record absolu du meilleur tour en course=1’31”540 avec McLaren en 2005 et record de la meilleure remontée en course jusqu’à la victoire avec McLaren en 2005=17 places de gagnées) sont les rois ici.

I comme image: http://www.formula1.com/content/fom-website/en/championship/races/2016/Japan/_jcr_content/circuitMap.img.png/1442577443691.png

J comme jury: Ce week-end, Garry Connelly, Enzo Spano et Emanuele Pirro étaient commissaires de course à Suzuka.

K comme K-Mag: Mercredi, Kevin Magnussen (Renault) a soufflé ses 24 bougies. http://www.instagram.com/p/BLOBgc5jwuW/ (source: instagram.com/kmagofficial)

L comme longueur: 5,807 km

M comme (welt)meister: Mercedes vient de décrocher son troisième titre consécutif au championnat des constructeurs après la victoire du poleman à Suzuka. Le reste du podium comptait Max Verstappen (RBR) et Lewis Hamilton (Mercedes) avec la meilleure vitesse de pointe (326,9 km/h). Sebastian Vettel (Ferrari) a signé le record du tour en course en 1’35”118.

Voici les moments forts du GP du Japon 2016http://www.formula1.com/en/video/2016/10/Race_highlights_-_Japan_2016.html

Voici le classement général dans les deux championnats: www.motorsport-total.com/f1/wmstand.html

N comme nombres: http://www.formula1.com/en/video/2016/10/Japan_in_numbers.html

O comme option: Les fans ont élu Max Verstappen (RBR) « Pilote du Jour » à Suzuka.

P comme (édition) précédente: En 2015, Lewis Hamilton (Mercedes), auteur du record du tour en course (1’36”145), s’est imposé devant son coéquipier (auteur de la pole en 1’32”584 et de la meilleure vitesse de pointe en 316,6 km/h en qualifs) et Sebastian Vettel (Ferrari). En plus de signer un doublé, Mercedes monopolisait les 5 premières places en terme de performance pure (P1 pour Romain Grosjean et Lotus=268,5 km/h, P2 pour Nico Rosberg en 268,3 km/h, P3 ex-aequo pour les Williams=267,9 km/h et P5 pour le vainqueur en 267,1 km/h).

Q comme qualification: Pour la troisième année consécutive, Nico Rosberg (Mercedes) s’est élancé depuis la pole position à Suzuka (1’30”647). L’allemand avait également signé le meilleur temps en Q2 (1’30”714). Seulement +0”013s (distance sur la piste=82cm) séparait les deux Mercedes à la fin de la Q3 (meilleure vitesse de pointe du plateau pour Lewis Hamilton=319,4 km/h). Kimi Räikkönen (Ferrari) complétait le trio de tête (+0”302s). Leader en Q1 (1’31”659), Sebastian Vettel (Ferrari) était classé quatrième à la régulière. Max Verstappen (RBR) était installé à la cinquième place. Daniel Ricciardo (RBR), sixième, était le dernier pilote enregistré dans la même seconde que Nico (+0”593s). Romain Grosjean (Haas), brillant huitième (même chrono que Sergio mais signé après d’où la P8), était intercalé entre le duo Force India (avantage pour Sergio Perez à +1”314s du poleman). Esteban Gutierrez (Haas) fermait la marche du top 10. Belle performance des Haas! Valtteri Bottas (Williams), avec le onzième chrono, était suivi de l’autre Williams et des Toro Rosso (avantage pour Daniil Kvyat). Jolyon Palmer (Renault), seizième, était entouré des hommes de Woking (avantage pour Fernando Alonso). Kevin Magnussen (Renault) occupait le dix-huitième rang. Marcus Ericsson apparaissait en dix-neuvième position. Felipe Nasr (Sauber) était vingtième. Esteban Ocon (Manor) devançait son coéquipier.

R comme rappel: P+3 sur la grille pour Sebastian Vettel (Ferrari) en respect avec sa pénalité de Sepang ; P+5 pour Kimi Räikkönen (Ferrari) et Pascal Wehrlein (Manor) qui ont changé de boîte à vitesses.

S comme souvenirs: https://www.formula1.com/en/latest/features/2016/10/watch-classic-suzuka-moments.html

T comme tours: 53

U comme unis: Mercredi marquait un triste anniversaire. Il y a deux ans, Jules Bianchi (Marussia) avait ce terrible accident à Suzuka. Le pilote niçois, décédé le 17 juillet 2015, était dans toutes nos pensées pour cette dix-septième manche de la saison.

V comme virages: 8 à gauche et 10 à droite

W comme week-end: 7-9 octobre

XY comme chromosome XY: un tour de circuit avec le grand Hulk… http://www.formula1.com/en/video/2016/10/2016_Circuit_guide_-_Suzuka_International_Racing_Course.html

Z comme zapping (heure française): vendredi (EL1=3h-4h30 et EL2=7h-8h30), samedi (EL3=5h-6h et Q=8h) et dimanche (C=7h)

(source photo: http://www.jamesmoy.com)

Advertisements
%d bloggers like this: