EL2 à Melbourne: Lewis Hamilton confirme sa bonne forme!

Lewis Hamilton domine. Les Flèches d’Argent sont intercalées entre les Diables Rouges. Red Bull est en retrait. La dégradation des pneus est plus faible qu’en 2016. L’écart de performance entre les pneus tendres et super-tendres est de +0”7s (idem entre les super-tendres et ultra-tendres). Revenons sur ces EL2 marqués par de nombreuses sorties de piste…

Conditions climatiques: ensoleillé dans l’ensemble (quelques nuages), T. air: 22°C ; T. piste: 28-29°C ; taux d’humidité: 64-69% et vitesse du vent: 1,5 m.s (nord-ouest)

Pneus utilisés aux EL2=tendres, super-tendres et ultra-tendres (tendres et ultra-tendres pour Lewis Hamilton, Daniel Ricciardo, Nico Hülkenberg, Daniil Kvyat, Force India, Sauber, Stoffel Vandoorne, super-tendres pour Jolyon Palmer, super-tendres et ultra-tendres pour tous les autres ; Jolyon Palmer, Max Verstappen, Felipe Massa et Kevin Magnussen ont signé leur meilleur temps en super-tendres, ultra-tendres pour les autres)

Lewis Hamilton conserve sa P1 à l’issue des EL2 (1’23”620). Mercedes a travaillé sur de courts et longs relais, l’évaluation des différents types de pneus sans rencontrer le moindre problème. Le triple champion du monde britannique vise le week-end parfait à Oz (pole et victoire). Sebastian Vettel, second (1’24”167), doit encore améliorer l’équilibre de la voiture. Même chose pour Valtteri Bottas, classé en troisième position (1’24”176). Kimi Räikkönen est quatrième (1’24”525). Red Bull a fait quelques changements de réglages entre les deux séances d’entraînement qui n’ont pas vraiment convaincu leurs pilotes. Le rythme en configuration course était plutôt lent. Daniel Ricciardo a signé le cinquième temps (1’24”650). Max Verstappen, sixième (1’25”013 – 8 tours couverts), a endommagé le fond plat de sa RB13 après un passage hors-piste au virage 12. Carlos Sainz Jr occupe le septième rang (1’25”084). Haas a dû retirer son T-wing car il n’était pas assez stable à haute vitesse. Romain Grosjean, huitième (1’25”436), est content de ses réglages et a noté certains progrès par rapport aux essais privés de Barcelone. Nico Hülkenberg est installé à la neuvième place (1’25”478). La RS17 est bien équilibrée. Daniil Kvyat ferme la marche du top 10 (1’25”493). Sergio Perez est crédité du onzième chrono (1’25”591). La “Panthère Rose” a fait une étude comparative lors de ses essais aéro et mécaniques. Fernando Alonso s’intercale entre le duo Malabar Force India (1’26”000 ; +0”145s d’écart avec Esteban Ocon). Felipe Massa, quatorzième (1’26”331 – 6 tours couverts), n’a pas pu tester les pneus ultra-tendres sur un tour rapide ni remplir son programme de longs relais (problème électrique sur sa boîte à vitesses). Marcus Ericsson, quinzième (1’26”498), est sorti de la piste au virage 6. Néanmoins, il est satisfait de l’équilibre de la voiture et des progrès réalisés par Sauber. Lance Stroll a eu une journée très productive (1’26”525). Stoffel Vandoorne, dix-septième (1’26”608), devance Pascal Wehrlein (1’26”919). L’allemand devra ajuster ses réglages demain lors des EL3. Kevin Magnussen n’a complété que huit tours à cause d’une fuite d’eau. De plus, le jeune viking danois n’a pas encore trouver les bons réglages pour l’équilibre de la voiture. Il est avant-dernier (1’27”279). Jolyon Palmer n’a pas eu beaucoup plus de chance que son ancien coéquipier de chez Renault (souffler de cardan fissuré limitant son roulage aux EL1 et sortie de piste dans le dernier virage aux EL2 ; 4 tours couverts ; 1’27”549).

(source photo: jamesmoy.com)

Advertisements
%d bloggers like this: