C à Melbourne: La résurrection de Ferrari!

Après vingt-sept courses sans la moindre victoire, Ferrari et Sebastian Vettel rompent le mauvais sort cet après-midi à Melbourne. C’est le quarante-troisième succès du Petit Prince en F1. Mercedes a péché sur la stratégie. Revenons sur cette première course de la saison 2017…

Conditions climatiques: ensoleillé, T. air: 24°C ; T. piste: 31-36°C ; taux d’humidité: 67-71% et vitesse du vent: 2 m.s (nord-ouest)

Pneus utilisés en course=tendres, super-tendres et ultra-tendres (1er relais en ultra-tendres pour Mercedes, Ferrari, Red Bull, Felipe Massa, Force India, Toro Rosso, McLaren, Nico Hülkenberg, Romain Grosjean, 1er relais en tendres pour Antonio Giovinazzi, Jolyon Palmer, Kevin Magnussen, 1er relais en super-tendres pour Marcus Ericsson, Lance Stroll, 2nd relais en tendres pour Mercedes, Ferrari, Force India, Carlos Sainz Jr, Stoffel Vandoorne, 2nd relais en super-tendres pour Felipe Massa, Max Verstappen, Daniil Kvyat, Antonio Giovinazzi, Fernando Alonso, Kevin Magnussen, 2nd relais en ultra-tendres pour Lance Stroll, 3ème relais en ultra-tendres pour Daniil Kvyat, Nico Hülkenberg, Kevin Magnussen, Lance Stroll)

Lewis Hamilton a mené le premier relais. Son arrêt au stand au tour 17 marque le tournant de la course. Sebastian Vettel, élu Pilote du Jour par les fans, récupère les commandes et se construit une marge suffisante pour repartir en tête après son pit-stop (23s ; tour 24). Quelques jours avant le GP, Mark Webber avait parié sur une victoire de l’allemand. Il avait raison. Ferrari a bien travaillé durant l’hiver et s’en voit récompensée aujourd’hui (leader dans les deux championnats – la dernière fois remonte au GP du Japon 2012 pour le WDC et à novembre 2008 pour le WCC). Le poleman, en difficulté avec ses pneus, se classe en seconde position (+9”975s). Valtteri Bottas accompagne les deux champions sur le podium (+11”250s). Kimi Räikkönen, quatrième (+22”393s), a signé le record du tour (1’26”538 – tour 56). Le finlandais n’était pas très à l’aise avec ses réglages et était en mode économie de carburant sur la fin. Max Verstappen occupe le cinquième rang (+28”827s). Felipe Massa apparaît en sixième position (+1’23”386s) à l’issue d’une solide prestation. Sergio Perez est septième (+1 tours). Carlos Sainz Jr est un excellent huitième. Le dimanche de Daniil Kvyat avait assez mal commencé (début d’incendie sur sa STR12 sur la grille et son DRS ne fonctionnait pas en début de course) mais se termine sur une bonne note (P9). Esteban Ocon inscrit un point pour son premier GP avec Force India. Nico Hülkenberg est installé à la onzième place. Antonio Giovinazzi, douzième (+2 tours), a été remarquable ce week-end en remplacement de Pascal Wehrlein. Sauber et Ferrari peuvent être fières du jeune espoir italien. Stoffel Vandoorne ferme la marche (problèmes pour rétrograder les vitesses au tour 2).

Sept abandons sont à noter: Romain Grosjean (problème mécanique – tour 13), Jolyon Palmer (problème de freins – tour 15), Marcus Ericsson (tour 21), Daniel Ricciardo (un problème électrique sur la boîte à vitesses l’a stoppé sur la piste lors de son tour de mise en grille – parti des stands avec deux tours de retard – problème mécanique au tour 25), Lance Stroll (tour 40), Kevin Magnussen (il a accroché Marcus Ericsson au départ – crevaison – suspensions cassées au tour 46) et Fernando Alonso (possible problème de suspensions – tour 50).

Au championnat: L’ordre au WDC n’est évidemment pas très difficile à deviner… Du côté du WCC, Ferrari est au sommet avec quatre points d’avance sur les triples champions du monde en titre. Red Bull complète le top 3 (10pts). Williams, quatrième (8pts), est suivi de Force India (7pts) et Toro Rosso (6pts).

Ce fut un GP très intéressant. La saison 2017 s’annonce très prometteuse. Prochain rendez-vous à Shanghai le 9 avril.

(source photo: newscom.com)

 

Advertisements
%d bloggers like this: