C à Baku: Un podium inédit!

Qui aurait misé sur une victoire de Daniel Ricciardo ou encore un podium de Lance Stroll? Cette seconde édition à Baku a été riche en chamboulements. Voici le résumé de la course:

Conditions climatiques: ensoleillé, T. air: 26-29°C ; T. piste: 37-53°C ; taux d’humidité: 70% et vitesse du vent: 0,5 kph

Pneus utilisés en course: super-tendres et tendres (https://twitter.com/pirellisport/status/879316882259668992)

Lewis Hamilton a dominé les trente premiers tours du GP malgré l’intervention de trois SC (le premier du tour 11 jusqu’à la fin du tour 15 pour dégager la Toro Rosso de Daniil Kvyat à l’arrêt au virage 12, le second du tour 16 jusqu’à la fin du tour 19 car il y avait beaucoup de débris sur la piste et le dernier du tour 20 jusqu’à la fin du tour 22 en raison de l’accrochage des deux Force India), deux agressions de Sebastian Vettel (Lewis a ralenti au virage 16 à la fin du tour 19 pour préparer au mieux son restart et s’est fait harponner par l’allemand. Jugeant la manœuvre anti-sport, Sebastian s’est ensuite porté à sa hauteur et lui a donné un coup de roue pour montrer son mécontentement. https://twitter.com/f1/status/879233651384270848) et un drapeau rouge (tour 23 – trop de débris sur la piste, c’était dangereux de continuer – reprise de la course à 18h15). C’est finalement un headrest mal fixé qui le privera d’une victoire méritée (arrêt au stand pour le remettre en place et retour en piste 9ème).

Le commandement tombe momentanément entre les mains du bouillonnant n°5. La FIA s’est penchée sur l’incident du tour 19 et a étudié les données de télémétrie du poleman qui indiquent qu’il avait une vitesse constante à chacun de ses restarts. Ne souhaitant pas interférer dans la course au titre, les commissaires ont opté pour la clémence (un stop&go de 10s purgé au tour 33 [retour en piste en P7] et -3pts sur son permis) ; ce qui revient à cautionner ce geste inacceptable.

Daniel Ricciardo prend la tête du classement au tour 33 et remporte un cinquième succès en F1 à l’agitation du drapeau à damier (1ère victoire depuis Sepang 2016). Valtteri Bottas, second (+3”904s), doit sa remontée aux nombreux rebondissements que comptait cette manche et à l’indulgence des officiels. En effet, son dimanche a une nouvelle fois débuté par une collision avec Kimi Räikkönen (incident de course – aucune intention de nuire). Lance Stroll s’est fait chiper sa seconde place sur la ligne d’arrivée (tour 51) mais n’en reste pas moins heureux de terminer troisième (+4”009s ; liste des records=2nd plus jeune pilote de l’histoire de la F1 à signer un podium derrière Max Verstappen, plus jeune pilote de l’histoire à monter sur le podium dès sa première saison en F1, 3ème canadien à monter sur le podium et 1ère fois depuis le GP d’Allemagne 2001). Les fans l’ont élu « Pilote du Jour » à Baku. https://www.formula1.com/en/latest/headlines/2017/6/fia-post-race-press-conference—azerbaijan.html Le leader du championnat s’en sort bien car il a frôlé la disqualification (P4 ; 5”976s – record du tour en course=1’43”441 et record du pit-stop le plus rapide en 2”62s). Lew Beauty atterrit très injustement au cinquième rang (+6”188s). Esteban Ocon inscrit quelques points mais cela ne suffira pas à faire oublier le fratricide du tour 20 (P6 ; +30”298s – rappel du tour 20=il est rentré au stand sur trois roues après avoir accroché son coéquipier – crevaison à l’arrière droit). Kevin Magnussen apparaît en septième position (+41”753s). Carlos Sainz Jr, huitième (+49”400s), intéresserait Renault pour 2018. Fernando Alonso (+59”551s) et Pascal Wehrlein (+1’29”093s) ferment la marche du top 10.

Marcus Ericsson est onzième (+1’31”794s). Stoffel Vandoorne est avant-dernier (+1”32”160s). Romain Grosjean, en proie à des problèmes de freins, tient la lanterne rouge (+1 tour).

Liste des abandons: Jolyon Palmer (problèmes mécaniques – tour 8), Daniil Kvyat (problèmes techniques – tour 9), Max Verstappen (problèmes de pression d’huile – tour 12), Felipe Massa (problèmes de suspensions – tour 24), Nico Hülkenberg (suspension avant droite cassée suite à une collision avec le mur – tour 24), Sergio Perez (crevaison à l’avant gauche suite à l’accrochage avec Esteban au tour 20 et abandon provisoire ; Force India a réparé sa voiture pendant l’interruption de la course donc il a pu prendre part au re-start à 18h15 ; abandon définitif au tour 40 car son siège était cassé ; notons qu’il a également écopé d’un DT parce que ses mécaniciens ont fait les réparations hors de la zone autorisée) et Kimi Räikkönen (voiture très endommagée après l’accrochage du virage 2 – crevaison à l’arrière droit au tour 20 [il est rentré au stand sur trois roues] et abandon provisoire mais même cas de figure que Sergio et même pénalité – abandon définitif au tour 48 à cause de problèmes de pression d’eau).

Voici le classement général au WDC: 1- S. Vettel 153pts, 2- L. Hamilton 139pts, 3- V. Bottas 111pts, 4- D. Ricciardo 92pts, 5- K. Räikkönen 73pts, 6- M. Verstappen 45pts, 7- S. Perez 44pts, 8- E. Ocon 35pts, 9- C. Sainz Jr 29pts, 10- F. Massa 20pts, 11- N. Hülkenberg 18pts, 12- L. Stroll 17pts, 13- K. Magnussen 11pts, 14- R. Grosjean 10pts, 15- P. Wehrlein 5pts, 16- D. Kvyat 4pts, 17- F. Alonso 2pts

Voici le classement général au WCC: 1- Mercedes 250pts, 2- Ferrari 226pts, 3- RBR 137pts, 4- FI 79pts, 5- Williams 37pts, 6- STR 33pts, 7- Haas 21pts, 8- Renault 18pts, 9- Sauber 5pts, 10- McLaren 2pts

Voici les déclarations des pilotes après la course: https://www.formula1.com/en/latest/features/2017/6/what-the-teams-said—race-day-in-azerbaijan.html

Les moments forts de la course en vidéo: https://twitter.com/f1/status/879236060395352064

Ce GP était très intéressant bien qu’assez chaotique. Prochain rendez-vous dans quinze jours à Spielberg.

(source photo: newscom.com)

 

 

 

Advertisements
%d bloggers like this: