EL1 à Budapest: Daniel Ricciardo bat le record de la pole!

Red Bull mène devant Ferrari et Mercedes. Revenons à présent sur cette première séance d’entraînement marquée par deux drapeaux rouges…

Conditions climatiques: ensoleillé, T. air: 22-24°C ; T. piste: 26-30°C ; taux d’humidité: 59-62% et vitesse du vent: 1,9 kph

Pneus utilisés aux EL1: médiums, tendres, super-tendres (tendres et super-tendres pour Daniel Ricciardo, médiums, tendres et super-tendres pour Daniil Kvyat, médiums et tendres pour les Haas, super-tendres pour Fernando Alonso, FI, Sauber, médiums et super-tendres pour tous les autres)

Daniel Ricciardo, auteur du premier temps de référence (1’22”421 – temps signé à 10h05 avec les pneus tendres), était le plus rapide ce matin (1’18”486 – temps signé à 11h09 avec les pneus super-tendres ; +2”861s plus rapide que la P1 de Lewis Hamilton aux EL1 en 2016, +1”949s plus rapide que la P1 de Nico Rosberg aux EL2, +1”775s plus rapide que la P1 de Nico aux EL3, +14”816s plus rapide que la P1 de Nico en Q1, +4”174s plus rapide que la P1 de Max Verstappen en Q2, +1”479s plus rapide que la pole de Nico et +0”287s plus rapide que le record absolu de la pole détenu par Sebastian Vettel avec Red Bull en 2010). Kimi Räikkönen se classe en seconde position (+0”234s). A l’instar de Red Bull (évolutions aéro et mécaniques + renforcement de l’aileron avant jugé un peu trop flexible), Renault (nouvel aileron avant), Force India (extension du fond plat derrière les bargeboards), Williams (nouveau T-Wing à trois étages composés de deux éléments chacun), Toro Rosso (nouvel aileron avant, nouveau diffuseur, nouveaux bargeboards), Sauber (nouveau package aéro incluant un nouveau T-Wing, nouveau système de refroidissement) ou encore McLaren (nouveau T-Wing à trois étages doublés, nouveau monkey seat), Ferrari a apporté quelques modifications à sa monoplace (nouvel aileron arrière, nouveau monkey seat, nouveau fond plat, nouveaux bargeboards ; essais aéro en début de séance=peinture fluo sur l’aileron arrière). Lewis Hamilton, en proie à du sous-virage, complète le trio de tête (+0”372s ; record du nombre de tours parcourus aux EL1=31 tout comme Daniel, moyenne=25 et mini=8 pour Antonio Giovinazzi). https://www.formula1.com/en/latest/interviews/2017/7/lewis-hamilton-q-a–taking-title-lead-in-hungary-not-critical.html Max Verstappen, quatrième (+0”676s ; essais aéro=grille de capteurs sur la RB13 en début de séance), sera en piste mardi lors des essais privés puis laissera le volant à Pierre Gasly le lendemain. Valtteri Bottas occupe le cinquième rang (+0”762s). Sebastian Vettel, sixième (+1”077s), se plaignait de survirage. Fernando Alonso, brillant septième, a changé de fond plat au cours de la séance. Stoffel Vandoorne est un excellent huitième. Renault se fixe une limite de trois équipes à motoriser en 2018. Si McLaren veut en faire partie, Toro Rosso doit absolument signer avec Honda. http://www.auto-motor-und-sport.de/formel-1/mclaren-motoren-2018-toro-rosso-honda-12398955.html Les Banana boys ferment la marche du top 10 (avantage pour Nico Hülkenberg ; Jolyon Palmer est passé un peu trop fort sur le vibreur à la sortie du T4 et a cassé son aileron avant à 11h30 – drapeau rouge). Felipe Massa est crédité du onzième chrono. Le brésilien devance Sergio Perez et le duo de Faenza (avantage pour Daniil Kvyat ; essais aéro pour Carlos Sainz Jr qui a souffert de problèmes de sous-virage durant ces EL1=grille de capteurs à l’avant gauche de la STR12). Lance Stroll est quinzième. Romain Grosjean, seizième, n’est pas satisfait du comportement des freins (la sensation est différente qu’à Silverstone). Alfonso Celis Jr est installé à la dix-septième place. Esteban Ocon retrouvera son baquet cet après-midi. Antonio Giovinazzi, avant-dernier, est intercalé entre les hommes d’Hinwil (avantage pour Marcus Ericsson). Le jeune italien a tapé le mur au virage 11 à 10h32 (drapeau rouge jusqu’à 10h39). https://twitter.com/F1/status/890880839810072576 Très mauvaise nouvelle pour Kevin Magnussen qui ne va pas beaucoup rouler aujourd’hui. Concernant Sauber, l’écurie suisse a prolongé son partenariat technique avec Ferrari pour plusieurs saisons. https://www.sauberf1team.com/news/the-sauber-f1-team-signed-an-agreement-with-scuderia-ferrari ; http://formula1.ferrari.com/en/scuderia-ferrari-signed-an-agreement-with-sauber/ Ce qui pourrait se traduire par une titularisation de Charles Leclerc et/ou Antonio Giovinazzi en 2018.

Les moments forts des EL1 en vidéohttps://twitter.com/F1/status/890901534401216513

(source photo: instagram.com/danielricciardo – Alex Wong)

Advertisements
%d bloggers like this: